Kèlèfa Sall réitère son opposition à une violation de la Constitution pour un 3e mandat: « jamais sous moi »

Kèlèfa Sall réitère son opposition à une violation de la Constitution pour un 3e mandat:  « jamais sous moi »
0 commentaires, 13 - 4 - 2017, by admin

Ses propos pouvaient passer inaperçus si le président Alpha Condé, du côté de Paris, n’avait pas répondu à la question sur un troisième mandat. Recevant en début de semaine le directoire de la Commission de suivi du code de bonne conduite des partis politiques, le président de la Cour constitutionnelle qui avait mis en garde le président de la République contre une éventuelle modification de la Constitution revient à la charge.
« Je vais vous mandater d’aller auprès du peuple de Guinée et lui dire que c’est une question qui ne mérite même pas d’être posée », a dit M. Sall [cité par Rivieresdusud] qui ajoute que sous son magistère jamais la constitution ne sera violée. « Moi, tant que je suis à la tête de cette institution, la loi sera dite et la constitution ne sera jamais violée », tranche celui qui est perçu par beaucoup comme la grosse épine dans la babouche des partisans d’une modification de la Constitution.
In mediaguinee

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER