L’avocat de KPC prévient : " quiconque s’attaquera désormais à Kerfalla Kpc, va répondre des faits qui lui seront reprochés..."

L’avocat de KPC prévient :
0 commentaires, 28 - 4 - 2017, by admin

Après le verdict condamnant ce jeudi 27 Avril 2017 , Thierno Mamadou Bah, ancien journaliste pour tentative de chantage en l’encontre de l’homme d’affaire, Karfalla Camara-KPC, Maitre Pépé Koulémou, l’avocat du plaignant a exprimé toute sa satisfaction. Lisez :
« C’est un sentiment de satisfaction. Nous estimons que le droit vient d’être dit même-si toutes nos prétentions n’ont pas été prises en considération. Nous avons plaidé l’existence de trois infractions et le tribunal n’a retenu qu’une seule. Bien évidemment ce qui nous importait, c’était que le comportement délictueux de Monsieur Thierno Mamadou Bah soit sanctionné. Et à présent, ce comportement est sanctionné. C’est un sentiment d’espoir. Parce que, nous estimons que les maitres chanteurs, ceux-là qui en ont fait leur sport préféré pourront désormais réfléchir mille fois avant de contacter leur victime. Monsieur KPC est depuis, l’objet de ces acharnements et un des maitres chanteurs vient d’être condamné pour tentative de chantage. Ça doit servir de leçons à ceux-là qui sont tentés de commettre une telle infraction.
Je pense que ça doit également interpeler tant le milieu politique que journalistique. La politique, je l’ai dit dans mes plaidoiries, ce n’est pas un refuge pour les délinquants. Ce n’est pas parce qu’on est leader politique qu’on peut se soustraire de toute poursuite pénale. Ce n’est pas parce qu’on est leader politique qu’on peut commettre toute infraction.
La politique n’est pas une immunité pénale. Il est temps aussi que les politiques revoient leur structure pour ne pas que les individus qui n’ont pas un passé glorieux, des gens qui sont moins honorables passent par la politique pour atteindre leur but. Le tribunal vient de donner le ton et ce n’est pas la fin. Quiconque s’attaquera aussi de telle façon à Kerfalla Kpc, va répondre les faits qui lui sont reprochés de la même manière que Thierno Mamadou Bah a répondu devant cette juridiction.
Le droit a été dit de façon objective, puisque Thierno Mamadou Bah a été retenu dans les liens de la culpabilité pour tentative de chantage conformément aux articles 18 et 398 du code pénale. "
Maitre Pépé Koulémou
Avocat de Kerfalla Camara KPC
In aujourd'hui-en-guinee.com














0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER