Comment Alpha Condé a-t-il vécu sa jeunesse en France?

Comment Alpha Condé a-t-il vécu sa jeunesse en France?
0 commentaires, 18 - 6 - 2017, by admin

En ce milieu de l'année 1953, Alpha Condé a 15 ans. Après avoir suivi sa scolarité jusqu'en classe de troisième au séminaire de Conakry ( lequel accueillait aussi bien les futurs prêtes que les enfants de bonne famille), le natif de Boké, sa valise à la main, embarque à bord d'un cargo, destination la France. Son père a décidé l'envoyer poursuivre ses études dans ce qui est encore la métropole coloniale.
N'sira , la sœur aînée du jeune Alpha réside depuis quelques temps à Carcassonne, où elle exerce le métier de sage-femme. C'est elle qui l'accueillera à Marseille, après un long périple au cours duquel le bateau a fait escale à Dakar et à Casablanca. Et c'est sous la boulette sourcilleuses qu'il découvre un autre monde. Scolarisé à Toulouse, Alpha Condé tombe dès l'âge de 16 ans dans une marmite qu'il n'a plus jamais quitté : la politique.

Toulouse est après Paris, l'antenne la plus importante de la FEANF ( Fédération des étudiants d'Afrique noire en France ) alors proche du parti communiste. Le soir, l'élève de seconde assiste aux réunions, aux côtés d'étudiants originaires de tous les pays de l'union française. C'est à Paris, qui l'attire comme aimant qu'Alpha veut passer son bac. Mais N'sira veille , elle le trouve trop jeune pour la ville Lumière et, sur les conseils de leur père qui milite en Guinée auprès d'une personnalité proche de Pierre Mendès France, l'inscrit à l'Internat du lycée de L'ouvriers en Normandie, ville dont le Président du Conseil est le député- maire. Mendès France sera d'ailleurs jusqu'en 1958 le < le référent > d'Alpha , c'est à dire l'adulte censé le suivre pendant ses études. Comme mentor, difficile de faire mieux...
JA

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER