Paris: le général Konaté reçoit le député Ousmane Gaoual et flingue les "démagogues" qui entourent Alpha Condé.

Paris: le général Konaté reçoit le député Ousmane Gaoual et flingue les
0 commentaires, 7 - 8 - 2017, by admin

Par Mamadou Saliou Diallo
Jusqu'à ce dimanche 06 août 2017, ils se connaissaient virtuellement. En séjour à Paris, depuis quelques jours, le député de la circonscription de Gaoual, Ousmane Gaoual Diallo, a rencontré l'ancien président de la transition, le général Sékouba Konaté.
Les deux personnalités se sont retrouvées, pour la première fois, en vrai, dans un hôtel très chic de la région parisienne. L'ancien président de la transition et le député de Gaoual se sont aussitôt familiarisés. Durant de longues heures, l'ancien homme fort de Conakry et le très populaire député de Gaoual ont passé en revue la situation qui prévaut en Guinée. Comme l'explique, à nouvelledeguinee.com, le fidèle lieutenant de Cellou Dalein Diallo, Ousmane Gaoual Diallo.
" Cette rencontre confirme de bonnes impressions que j'ai toujours eues pour la personnalité qu'il a incarnée à la tête de la Guinée, mais aussi dans les Forces Armées. C'est quelqu'un, par l'intermédiaire des amis, que j'ai connu aussi dans le passé puisque j'étais très impliqué auprès de l'ASFAG ( NDLR: Association Sportive des Forces Armées Guinéennes ). Je suis plutôt quelqu'un de très heureux de cette rencontre puisque, à sa manière, il a œuvré pour la stabilité de notre pays pour faire en sorte qu'on sorte de plusieurs années de troubles. C'est quelque chose qu'il faut plutôt saluer. Je suis plutôt très satisfait de cette rencontre. Je suis très heureux d'avoir eu l'occasion de serrer la main du général Sékouba Konaté et échangé avec lui", déclare, au micro de nouvelledeguinee.com, le virulent député, Ousmane Gaoual Diallo.
" Nous avons échangé, poursuit le député, sur ce que nous avons en commun: la situation de notre pays. Nous avons échangé sur ça parce que c'est quelque chose qui le préoccupe. Malgré la distance qui le sépare de la Guinée, il reste très intéressé par l'évolution de la situation politique de la Guinée. Donc, il s'informe et échange sur ça".
Le général Konaté, qui reçoit, toujours, à Paris, les bras ouverts, les compatriotes, n'a pas tari d'éloges pour le jeune député Ousmane Gaoual Diallo. L'ancien président de la transition soutient que la Guinée a besoin de femmes et hommes comme le député de Gaoual pour aller de l'avant.
" C'est toujours un plaisir pour moi de rencontrer les compatriotes. Je crois que si Alpha Condé avait au moins une dizaine de Ousmane Gaoual dans son entourage pour les vrais conseils, on ne serait pas là où on est aujourd'hui. Que ce soit avec Cellou Dalein Diallo ou Alpha Condé, nous avons besoin des hommes comme le député de Gaoual. La Guinée en a besoin. Mais, les démagogues qui ont trompé le président Conté, Dadis, qui m'ont trompé, sont encore là aux côtés de Alpha Condé. Ce sont des démagogues qui créent des problèmes à la Guinée. Le jour où Alpha Condé aura le réflexe de savoir qu'il est entouré de démagogues, ce serait très important pour lui et pour notre cher pays, la Guinée. J'apprécie monsieur Ousmane Gaoual. J'apprécie son combat. C'est un homme très populaire. Il faut le reconnaître. Il doit continuer ce combat. Le président doit faire appel à lui", commente l'ancienne bête noire des rebelles en Sierra-Léone, au Libéria, et dans les années 2000, en Guinée Forestière.
" Vous savez que je ne suis pas un adepte de la langue de bois. Je tire le chapeau aussi pour le gouvernement de Alpha Condé et aux militants du RPG. Malgré mon conflit avec le président, aucun de ses ministres ne m'insulte ou ne parle mal de moi dans la presse. Ce sont des gens que j'ai hissés au sommet de l'Etat qui tentent de me créer des problèmes en créant des tensions, dans le mensonge, entre Alpha Condé et moi. Il n' y a pas ce que ces démagogues indignes ne racontent pas sur moi chez le président Alpha Condé. Alors, que je me suis toujours battu pour eux, pour les aider. On devait couper leurs têtes la bas. Mais, je suis intervenu. Je les ai aidés. Je les ai fait sortir de la Guinée par la force. Mais, Dieu est grand", poursuit l'ancien homme fort de Conakry.
" Ce sont mes proches, des gens que j'ai aidés, que j'ai aidés à grandir, qui m'ont opposé à Alpha Condé. Ils ont tout raconté sur moi au palais. Mais, j'espère, qu'au fil du temps, la vérité sortira et sera connue. D'ailleurs, Alpha Condé commence à comprendre", ajoute l'ancien président de la transition.
" Dans l'affaire du 28 septembre, tous les gens convoqués doivent être entendus. Toumba est en prison. Ils doivent le rejoindre à la Sûreté. Nul n'est au dessus de la loi. C'est comme moi. Si on me convoque, je vais répondre. Je suis justiciable. Je le répète ici, ma conscience ne me reproche de rien. Je suis tranquille", conclut l'emblème de la démocratie en Guinée. Avant de se quitter, l'ancien président de la transition et le député de Gaoual se sont offerts une petite balade au bord du lac d'Enghien et sa célèbre esplanade.







0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER