Affaire 3e mandat: ce que Marie Madeleine Dioubaté et le général Konaté se sont dits

Affaire 3e mandat: ce que Marie Madeleine Dioubaté et le général Konaté se sont dits
0 commentaires, 11 - 8 - 2017, by admin

Par Mamadou Saliou Diallo
Elle était l'unique femme dans la course à " Sékhoutouréyah", en 2015. La patronne du Parti des Écologistes de Guinée vient de faire un pélérinage auprès de l'ancien homme fort de Conakry.
Elle a rendu une visite de courtoisie, jeudi, à l'ancien président de la transition, le général Sékouba Konaté. Une rencontre, la première du genre, entre l'ancienne candidate à la présidentielle de 2015 et celui qui est considéré comme étant l'emblème de la démocratie en Guinée, le fer de lance de la transition de 2010, le général Sékouba Konaté. Comme à l'accoutumée, la rencontre entre les deux personnalités a eu pour cadre, un luxueux hôtel sis au bord du Lac d'Enghien et de sa célèbre esplanade, dans le nord de la région parisienne. Question: qu'est ce que Konaté et Marie Madeleine se sont ils dits au cours de la rencontre?
" Nous avons parlé de la situation socio-politique, nous avons parlé de l'avenir de la Guinée ensemble, et puis, comment nous allons travailler tous les deux ensemble. Donc, nous avons parlé essentiellement de comment on allait redresser le pays. Le général Sékouba Konaté m'a donné des idées. Il m'a bien conseillé. Je lui ai dit que la première chose que, moi, je vais faire, c'est quelque chose qui n'a pas été fait jusqu'à présent, et que, le président Alpha Condé avait promis à la population. L'audit de notre gouvernement. Donc, j'ai demandé l'avis du général Sékouba Konaté sachant que son nom serait certainement cité dans les audits. J'ai dit au général Konaté que je comptais faire un audit qui va partir du président général Lansana Conté jusqu'au planton, de Moussa Dadis Camara jusqu'au planton, du général Sékouba Konaté jusqu'au planton, et de monsieur Alpha Condé jusqu'au planton (...)", répond, au micro de nouvelledeguinee.com, la candidate malheureuse à la présidentielle de 2015.
" J'ai été impressionnée par le général Sékouba Konaté.Parce que, quand je lui ai dit que j'allais faire un audit, et que y'aurait son nom, il a dit: madame, vous pouvez mettre mon nom. Parce que, je suis un homme et je prends mes responsabilités. J'assume mes responsabilités. Vous avez ma bénédiction. Allez-y madame. C'est grâce à lui qu'on a évité la guerre civile en Guinée. Et, il m'a montré encore que c'est un homme d'honneur", poursuit cette brillante dame.
L'affaire d'un éventuel troisième mandat de Alpha Condé s'est également invitée à la rencontre entre l'ancien président de la transition et Marie Madeleine Dioubaté. La cheffe de file du Parti des Écologistes de Guinée rappelle à l'envi que le général Konaté réitére son opposition à toute tentative de modification de la constitution dans l'objectif de s'offrir un troisième mandat.
" Le général Sékouba Konaté est inquiet par rapport à la situation du pays. Il est inquiet par rapport à la volonté d'un troisième mandat du président Alpha Condé. Il l'a dit clairement, que c'est dangereux pour la paix et la quiétude dans notre pays. Et qu'il espère que le président Condé ne va pas continuer et qu'il faut que le président Alpha se détermine de façon claire et qu'il annonce directement dans les médias qu'il ne se représentera pas afin que les choses là se terminent. Il a dit aussi que les gens qui entourent le président Alpha Condé ne sont pas des personnes bien puisqu'ils le poussent à aller vers un troisième mandat pour sauvegarder leurs propres intérêts. Et non pour sauvegarder les intérêts de la Guinée", explique celle qui rêve de faire de la Guinée un Etat phare dans l'Ouest africain si elle accède à " Sékhoutouréyah".
Cette rencontre illustre bel et bien que l'été ne rime pas avec vacances et repos pour l'ancien président de la transition dont le quotidien à Paris est rythmé par des rencontres avec des personnalités françaises mais aussi guinéennes. Sans oublier qu'il suit d'un oeil très attentif l'actualité de son pays.

Marie Madeleine Dioubaté déclare avoir contacté un grand cabinet français pour viser, en attendant, les biens mal acquis des anciens et actuels dignitaires guinéens en France. Elle entend saisir et vendre ces biens, le jour où elle sera élue à " Sékhoutouréyah", les restituer au pauvre contribuable à travers de lourds investissements dans la construction d'écoles, de route, d'hôpitaux, pour la création d'emplois. Excusez du peu.







0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER