Dégg J Force 3 et les Banlieuz'Art chez le PDG du Groupe Guicopres

Dégg J Force 3 et les Banlieuz'Art chez le PDG du Groupe Guicopres
0 commentaires, 8 - 9 - 2017, by admin

Par Aboubacar Sakho à Conakry
Kerfalla Camara KPC qui sait allié BTP et culture a reçu dans son somptueux bureau ce jeudi 7 septembre 2017 deux groupes d'artistes guinéens et non des moindres car il s'agit de Degg J Force 3 et des banlieuz' Art.
Degg J Force 3 ("la vérité force 3" en wolof) est un groupe afro-rap fondé en 1997 à Boulbinet ( au cœur du quartier administratif de la capitale guinéenne ) quartier populaire par excellence de pêcheurs dans la commune de Kaloum, par les deux frères M'baye issus d’une famille d'érudits de l’islam et de parents biologiques entrepreneurs et de Moussa Camara . Degg J Force 3 signifie littéralement dans l'esprit de ses fondateurs "vérités concrètes combinées aux trois forces incarnant "le juste", "le bon" et "le vrai"".

Alors que Banlieuz’Art est aussi un groupe crée en 2004 sous les directives de deux jeunes talents de la banlieue de Conakry plus précisément Konko Malela aka Marcus et Soul Dag’One aka King Salomon.
Leur rencontre constitue la genèse d’une histoire interminable de joie et de styles dévolus a la rue et qui se veulent être le porte-parole des sans voix et de tous les enfants de la rue de l’ombre. Leur musique, oscillant entre afro-reggae, afro-folk, dancehall, afro-rap, et chantées dans les langues majoritaires parlées en Guinée notamment en malinké, soussou, peul, sans oublier le français et l'anglais
L'entretien entre le PDG du Groupe Guicopres et ces deux groupes musicaux de référence pour leur génération a porté sur les difficiles conditions de collecte, de production et de diffusion de leurs œuvres musicales. Avant de se séparer , trois parties ont promises de se rencontrer régulièrement en vue d'échanger sur sujets les concernants .
Par Aboubacar SAKHO
Conseiller Attaché de presse auprès du PDG du Groupe Guicopres

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER