Pourquoi Bah Oury est il si jaloux de Konaté?

Pourquoi Bah Oury est il si jaloux de Konaté?
0 commentaires, 29 - 9 - 2017, by admin

Par Thierno Yimbering Diallo
Le numéro deux déchu de l'UFDG est il devenu un " mythomane" authentique, de haute volée? S'est il mué désespérément en relais de fausses informations? Débarqué avec fracas de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée, largué dans la nature par l'homme qu'il voulait renverser par les armes, en l'occurrence Alpha Condé, son nouveau patron malgré tout, Bah Oury s'est accoutumé aux "mensonges" lorsqu'il est question pour lui de parler de l'ancien président de la transition, le général Sékouba Konaté.
Après avoir raconté partout que ce dernier l'avait agressé en 2010 alors que le général ne connait pas et n'a jamais connu l'ancien ministre de la réconciliation nationale du gouvernement Souaré, Bah Oury revient à la charge dans un chef-d'oeuvre de mensonges. Il rebelote. Selon lui, " l'ONU avait déjà indiqué que Konaté fait partie des personnes inculpées" dans l'affaire sensible et explosive du 28 septembre. Aussi étonnant que cela puisse paraître, l'ancien condamné à la réclusion criminelle à perpétuité n'avance aucune preuve. De l'intox pure et dure.
Le rapport des enquêteurs de l'ONU ne cite nulle part le général Konaté dans l'affaire des massacres du 28 septembre. Il faut que cela soit clair pour le cerveau du coup d'état manqué de juillet 2011.
En plus, l'ancien opposant en perdition à Conakry doit savoir que c'est le général Konaté qui, dès son retour de N' Zérékoré, a sommé le capitaine Dadis de faire appel aux enquêteurs onusiens pour faire les enquêtes. Il est temps que l'enfant " maudit" de Kigna se réconcilie avec la vérité. Ce " politicard", déjà à la cave, doit enfin arrêter de distiller ses " mensonges" mal élaborés.
Entre impopularité grandissante et une baisse spectaculaire en gamme, l'ancien opposant fait pitié. Il fait pâle figure. Il n'est plus que l'ombre de lui même.
Bah Oury est en plein naufrage. Il est en train de couler. Pour de bon. Alpha Condé, un vrai technicien en politique, a lui-même compris que Bah Oury est plus nuisible, nocif qu'efficace. Un avis de sale temps pour celui qui avait voulu détourné l'UFD des mains de son mentor, feu professeur Alfa Sow.
Non, Bah Oury. Il faut arrêter de tordre la vérité. " El Tigre" n'est pas mis en cause par les enquêteurs de l'ONU dans les massacres du 28 septembre. Des accusations mensongères envers celui qui a accepté, malgré les honneurs, les avantages, de renoncer à ses ambitions personnelles, au profit de l'intérêt supérieur de la nation. L'icône absolue de la démocratie en Guinée.
Triste fin de carrière pour cette " grande gueule" qui n'a plus de voix. Et qui s'est grillé tout seul. Décevant de la part du nouveau pape des courtisans à " Sékhoutouréyah". En attendant, Bah Oury constitue un gros caillou dans la chaussure de Alpha Condé. Le chef de l'Etat en est conscient. Et brulerait d' impatience de s' en debarasser à jamais.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER