Dernière minute: Cellou Dalein à Paris

Dernière minute: Cellou Dalein à Paris
0 commentaires, 10 - 10 - 2017, by admin

Par Mamadou Saliou Diallo
C'est la stratégie de reculer pour mieux sauter. Après avoir enchaîné, à tour de bras, les manifestations dans les rues de Conakry dans l'espoir de " raisonner" le chef de l'Etat, un homme qui ne respecte jamais ses engagements, selon ses adversaires, le boss de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée est arrivé en France le 08 octobre, a constaté nouvelledeguinee.com.
Plus déterminé que jamais à affronter frontalement celui qu'il accuse de lui avoir volé le pouvoir central et les clés du pays par deux fois, Cellou Dalein Diallo bataille sur tous les fronts. Il tisse sa toile à l'extérieur, renforce son statut de présidentiable, sculpte sa stature internationale et entend se donner toutes les chances afin de concrétiser son destin national dès 2020. Dans la journée du 21 décembre 2020, pour être plus précis.
A l'heure d'écrire ces lignes, nous ne savons pas grand chose de l'agenda de celui qui est en pôle position de remplacer Condé à " Sékhoutouréyah".
Néanmoins, selon des informations de nouvelledeguinee.com, l'ancien " poulain" de Conté prevoit de rencontrer l'ancien président de la transition, le général Sékouba Konaté, au " repos" au bord de la Seine depuis un an.
Pour rappel, les deux personnalités se sont déjà rencontrées par deux fois dans la capitale française. Le " Tigre", surnom évocateur de l'ancien héros de la guerre fraticide au Libéria, en Sierra-Léone et en Guinée Forestière, décide d'apporter tout son soutien, en 2020, au leader de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée. Une obligation morale pour l'icône de la transition de 2010 qui estime que son soutien à Cellou Dalein n'est que " justice rendue". Une belle " prise de guerre" pour le chef de file de l'opposition. Un soutien de poids. D'autant plus que l'ancien numéro 3 du CNDD assure n'avoir jamais pris le mauvais wagon dans sa vie.
A suivre !

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER