Mozambique: le message présidentiel de Cellou Dalein aux Malinkés

Mozambique: le message présidentiel de  Cellou Dalein aux Malinkés
0 commentaires, 9 - 11 - 2017, by admin

Par Mamadou Saliou Diallo
Le chemin qui mène à " Sékhoutouréyah" pour le patron de l'UFDG est long, semé d'embûches, de pièges... Et surtout de clichés comme ceux qui associent, le plus souvent à tort, son image à celui d'un leader dont l'audience et l'influence se limitent exclusivement dans sa communauté.
Pour arriver à " Sékhoutouréyah", le grand " vainqueur" de la présidentielle de 2010 est plus conscient que jamais qu'il est condamné à batailler dur sur tous les fronts. Y compris sur le périlleux champ de bataille de la désinformation, du désintox.Lancer une opération déminage destinée à convaincre les Guinéens que Cellou Dalein n'est pas et ne sera jamais un leader à la solde exclusive de sa communauté.
En marge de son séjour à succès au Mozambique, en Afrique australe, le chef de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée a tenu à prouver, pour la ènième fois, qu'il dirige un parti à dimension nationale, implanté aux quatre coins du pays. Y compris sur les " terres" de Alpha Condé: la Savane guinéenne. Il a voulu démontrer et montrer aux uns et aux autres qu'il est un leader qui compose avec les différentes communautés de la Guinée et qui, une fois à " Sékhoutouréyah", sera au service de toute la nation. Sans exclusive. Un défi devenu obessesion chez l'ancien " protégé"' du général Lansana Conté.
" J'ai été à Nampoula où la communauté guinéenne s'est massivement mobilisée pour m'accueillir. J'étais très fier de la réception qui m'a été réservée dans la mesure où, les représentants de toutes les composantes ethniques de notre pays s'étaient mobilisés pour m'accueillir et pour me tenir compagnie pendant tout mon séjour. Il y'a eu des échanges très fructueux sur l'Unité de la nation. Je pense que les Guinéens sont en train de prendre conscience de la nécessité de consolider l'Unité de la nation", explique-t-il à nouvelledeguinee.com.
" Vous savez, poursuit Cellou Dalein Diallo, les années passées, l'Unité nationale a été malmenée notamment pendant la campagne de la présidentielle de 2010 si bien que le pays était divisé, fortement divisé. Aujourd'hui, il y'a une nouvelle prise de conscience. Les gens sont de plus en plus motivés pour reconstruire cette unité qui a failli être perdue. J'ai discuté, en particulier, avec les représentants de la communauté mandingue qui sont fort nombreux à Nampoula qui sont dans les mines. Aujourd'hui, il y'a une parfaite entente entre les représentants de la communauté mandingue et de la communauté peule qui sont les plus représentées dans cette région du Mozambique. Bien entendu, j'ai encouragé à continuer dans cette direction. Je leur ai dit qu'à cet égard dans la lutte contre la division, la stigmatisation, et l'exclusion, l'UFDG est toujours au côté des vrais patriotes Guinéens, et qui sont de plus en plus nombreux à travailler pour la réconciliation des Guinéens et pour l'Unité de notre pays. (....)"
Après une pérégrination en Afrique du Sud, au Mozambique où les Guinéens de toutes les communautés lui ont réservé un accueil triomphal, puis Dakar, et Paris, le leader de l'opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo a regagné Conakry mercredi.
Fin technocrate,pragmatique, infatigable bosseur, bâtisseur qui a fait ses preuves notamment dans la savane guinéenne et sur littoral, le porte-étendard de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée est en train de dévélopper patiemment une relation de confiance avec les Guinéens de toutes les régions et de toutes les communautés. Histoire de rassurer les populations porteuses de grandes attentes de la part de l'Etat. Avant son arrivée aux commandes pour faire face aux innombrables défis qui pourraient le soumettre impitoyablement à rude épreuve dans son aventure présidentielle.



0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER