Egalité homme-femme en Guinée: Djènè Kaba Condé plaide pour la scolarisation des filles

Egalité homme-femme en Guinée: Djènè Kaba Condé plaide pour la scolarisation des filles
0 commentaires, 13 - 11 - 2017, by admin

Le Forum des Femmes Parlementaires de Guinée (FOFPAG) et les Femmes Leaders de la Société Civile (FLSC) ont été reçus par la première Dame de la République, Hadja Djènè Kaba Condé, dans la matinée du vendredi, 10 novembre 2017, à son domicile de Landréa dans la commune de Dixinn, rapporte l'AGP.
Cette rencontre avec la première Dame boucle ainsi, dans la zone de Conakry, la campagne de plaidoyer et de lobbying du FOFPAG et des FLSC pour la présence effective des femmes dans les organes de prise de décisions.

Dans son intervention de circonstance, la présidente du FOFPAG, honorable Hadja Fatoumata Binta Diallo a indiqué, que leur présence massive chez la première Dame, ce jour, montre la prise de conscience collective du rôle que peuvent jouer les femmes et filles dans la construction de la Guinée.
Elle a rappelé, que feu président Ahmed Sékou Touré concevait déjà l'émancipation de la femme non pas seulement comme une obligation, mais une condition sine qua non pour le développement de la Guinée.
"C'est vrai que plusieurs efforts sont en train d'être réalisés dans ce sens, cependant il reste beaucoup à faire, notamment la présence effective des femmes dans les organes de prise de décisions", a précisé la présidente.
Selon elle, "la Guinée a souscrit à tous les instruments internationaux de promotion et de protection de la femme, et la Constitution guinéenne à son article 8 consacre l'égalité entre les hommes et les femmes. Ces engagements, dit-elle, doivent se traduire en acte concret. Et ce combat, les femmes doivent, dès maintenant, le mener et le gagner ensemble".
Pour répondre à ses consœurs, la première Dame de la République, Hadja Djènè Kaba Condé a souligné, que son époux, Pr Alpha Condé avait une fois dit, que "le pouvoir ne se donne, il s'arrache".
Elle a par la suite cité le nom de quelques vaillantes femmes qui ont marqué l'histoire de la Guinée, notamment feue M'balia Camara, tout en exhortant ses hôtes à continuer ce combat qui, à ses yeux, est noble et légitime.
"La parité, l'Organisation des Nations Unies (ONU) parle de 30% et là, faisons en sorte qu'on atteigne ces 30% pour qu'en fin atteindre la parité absolue. Mais pour cela, il faut envoyer nos filles à l'école ou dans des centres d'apprentissage de métier. C'est ce qui va nous aider à avancer et à réclamer nos droits", a-t-elle conseillé.
La première Dame a, en outre, promis d’accompagner le FOFPAG et les FLSC dans leur combat pour l’émancipation de la femme guinéenne.
AGP

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER