La lâcheté de Bouba Barry ( tribune )

La lâcheté de Bouba Barry ( tribune )
0 commentaires, 13 - 11 - 2017, by admin

Par Naby Laye Camara à Bruxelles ( Belgique )
Certainement le seul point fort du président Alpha Condé, sa cohérence sans faille dans le choix de ses collaborateurs. Tous ses ministres sont à son image : sans principes, peureux, lâches, et menteurs. Le ministre de l'industrie, Bouba Barry, n'enfreint pas la règle. Il affirme récemment, pendant un meeting du parti au pouvoir, le RPG Arc-en-ciel :

" Aujourd'hui, nous voyons le travail que le président a fait à travers toute la Guinée, sans distinction. L'organisation des fêtes tournantes était une vision qui permettait de repartir équitablement le peu de richesse que nous avons, une manière de sortir petit à petit de la pauvreté que nous connaissons. (...) Qui ne reconnait pas présentement, conclut le ministre, la présence de l'autorité de l'Etat dans toutes les préfectures de la Guinée ?".
Bon sang ! C'est quand même incroyable qu'on soit capable d'admettre, que le developpement est possible en Guinée pendant que les dirigeants, de manière flagrante, déforment la réalité des faits à travers des mensonges, de la lâcheté, et de l'hypocrisie.
Le ministre Bouba Barry, qui ne doit pas nous surprendre, disait aussi pendant le même meeting du parti :
" J'étais malade, Alpha Condé m'a sauvé la vie ". Et d'ajouter : "je réitère ma ferme volonté de soutenir le président de la république dans l'aboutissement de ses projets de société ". Abracadabrant !
Un ministre qui parle ainsi de son président peut-il travailler avec le sérieux et dans l’honnêteté ? Sera-t-il capable de critique objective dans l'intérêt de tous les guinéens ? Jamais !
Sans le sérieux dans le travail, la Guinée n'ira nulle part. Aussi, avec des attitudes de lâcheté et " de tout faire, même au détriment de sa dignité, pour plaire au chef ", notre pays demeurera le champ de bataille des ignorants qui n'ont ni plans, ni espoirs pour pouvoir vivre ensembles, à fortiori, concrétiser leurs objectifs communs.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER