Elections communales: ce que Makanera promet aux populations de la commune urbaine de Boké

Elections communales: ce que Makanera promet aux populations de la commune urbaine de Boké
0 commentaires, 4 - 1 - 2018, by admin

Par Tierno Yimbering Diallo
L'ancien ministre de la communication du gouvernement Fofana vise l'Hôtel de Ville de Boké. Une région très riche en ressources minières. Alhousseny Makanera ambitionne de devenir le futur maire de la commune urbaine de Boké. L'ancien allié de Alpha Condé sait que le chemin qui mène à l'Hôtel de Ville de cette commune convoitée est long. Périlleux. Voire impossible. Qu'à cela ne tienne. Alhousseny Makenera dit avoir des arguments à faire valoir dans l'objectif de séduire les électeurs de la commune urbaine de Boké. Il le fait savoir au micro de nouvelledeguinee.com.
" Je promets de faire en sorte que ce que Boké a comme atout, soit exploité judicieusement en faveur de la population. Cela veut dire que les sociétés minières qui évoluent à Boké, qui exploitent la bauxite, soient obligées à respecter le contenu local de l'exploitation minière. Au jour d'aujourd'hui, les sociétés minières, telles que la SMD ou la CBG, qui transportent des millions de tonnes de bauxite par an, si ces sociétés s'exécutaient, Boké pourrait avoir plus de 100 milliards de francs guinéens par an et, si ces 100 milliards GNF sont judicieusement exploités en faveur de la population dans les infrastructures, dans la santé, la formation, nous pouvons améliorer qualitativement, quantitativement le niveau de vie des populations dans les zones d'exploitation minière", annonce-t-il dans un entretien avec nouvelledeguinee.com.
" Je suis candidat à Boké sur une liste indépendante. Evidemment, mon parti et celui de Elhadj Papa Koly Kourouma et beaucoup d'autres partis se sont retrouvés pour créer une liste indépendante pour la simple raison que Boké constitue un enjeu important, non seulement pour le pouvoir, mais aussi pour l'opposition pour plusieurs raisons", détaille celui qui revendique avec hauteur son statut de " griot" officiel du chef de file de l'opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo.
Alhousseny Makanera Kaké pourrait avoir à en découdre avec des adversaires de taille comme le candidat du parti au pouvoir. Une ambiance électrique en l'air dans la bataille pour devenir l' édile de la vieille ville de Boké.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER