Super V, débouté et humilié, perd la "3ème Guerre mondiale"

Super V, débouté et humilié, perd la
0 commentaires, 16 - 1 - 2018, by admin

Dans le verdict sans appel rendu et publié, le 15 Janvier 2018 à Lausanne, l'arbitre unique ou le juge unique du Tribunal Arbitral du Sport, Pierre Muller a définitivement débouté et enterré Salifou Camara Super V dans ses prétentions et allégations au motif qu'elles sont illégales, infondées et mal dirigées.
Contesté et éloigné des affaires en février 2016, par les membres élus du Comité Exécutif de la Fédération Guinéenne de Football en octobre 2015 qui ont sacrifié leur mandat pour un Comité de Normalisation, battu et humilié, lors de l'assemblée Générale élective du 28 Février 2017 où il n'a obtenu que 2 voix face au triomphe électoral du Président Antonio Souare (63 voix ), l'ancien Président de la Fédération Guinéenne de Football, Salifou Camara Super V vient de perdre la "troisième guerre mondiale" qu'il a bêtement provoquée contre lui-même en s'attaquant non à Antonio Souare mais au monde du Sport en déposant une plaine au Tribunal Arbitral du Sport, le 0 mars 2017.
Après s'être saignée financièrement dans les dépenses procédurales obligatoires, Salifou Camara Super V déjà poursuivi pour sa gestion catastrophique avec des malversations scandaleuses à la tête de la Feguifoot, devra encore faire face à la condamnation sans possible recours que le souverain Tribunal Arbitral du Sport vient de lui infliger dans un document de 45 pages publiable à partir du 22 Janvier 2018 dans son intégralité.
Nouvelledeguinee.com

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER