CHAN 2018: les supporters comme un seul homme derrière le Syli local

CHAN 2018: les supporters comme un seul homme  derrière le Syli local
0 commentaires, 16 - 1 - 2018, by admin

La Guinée se retrouvera devant le Maroc, pays organisateur, ce mercredi 17 Janvier 2018 au Stade Mohamed V de Casablanca, pour son second match en phase de poules, dans cette 5èmeédition du CHAN. Les supporters guinéens que nous avons rencontrés restent hyper motivés et encouragent tout le peuple de Guinée à continuer à soutenir le Syli.

Sékou TRAORE « Bgikhiri » ce supporter connu par ses performances au Stade du 28 Septembre de Conakry nous confie :« Nous avons vu que pour la première sortie, le Syli a été battu, mais cela ne doit pas nous décourager. Retenez que dans un match de football il y a toujours les trois schémas, la victoire, la défaite et le nul. On doit maintenant préparer le match contre le Maroc, et nous les supporters, nous sommes derrière cette équipe jusqu’à la victoire finale. Aux joueurs de bien mouiller le maillot, à Lappéde savoir que nous sommes avec lui. Je demande à tout le monde de soutenir nos joueurs de façon patriotique“, a signifié Gbikhiri supporter de l’AS Kaloum.

Même confiance pour ce supporter des « rouge et blanc » Moussa DIAKITE “NfaBilali” : “La Guinée a joué et perdu hier, contre le Soudan, une nation qu’on ne doit pas sous estimer, car ce pays a parfois joué les premiers rôles comme nous en Afrique. Le football est le rendez vous des conjonctures économiques et sociales , on devrait gagner ,mais finalement ,nous avons perdue c’est la loi du football.Donc un bon sportif doit accepter cela malgré tout, étant supporter,nous acceptons et nous demandons à tout les guinéens de se retenir , et continuer à les soutenir peut être on pourras se racheter dans les prochaines sorties” a demandé NfaBilali , le « muezzin » du Stade du 28 Septembre.

Horoyaac.com

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER