Ls sept exoplanètes «liégeoises» sont globalement plus riches en eau que la Terre

Ls sept exoplanètes «liégeoises» sont globalement plus riches en eau que la Terre
0 commentaires, 6 - 2 - 2018, by admin

Une nouvelle étude révèle que les exoplanètes du système TRAPPIST-1 contiennent jusqu’à 5% d’eau en plus que la Terre. De nouvelles études dévoilent notamment que les sept exoplanètes du système TRAPPIST-1 sont globalement rocheuses et jusqu’à 5% plus riches en eau que la Terre, indique lundi l’Université de Liège dans un communiqué. Des observations intensives ont été effectuées par les télescopes terrestres (notamment TRAPPIST et SPECULOOS) et spatiaux (HUBBLE et SPITZER).
Selon une étude publiée dans la revue Astronomy & Astrophysics, les planètes du système TRAPPIST contiennent jusqu’à 5% d’eau en plus que la Terre. «C’est nettement plus d’eau que celle contenue dans nos océans, qui ne représentent que 0,02 % de la masse de notre planète», explique Simon Grimm, post-doctorant à l’Université de Berne, en Suisse. Ce constat a pu être mis en évidence grâce à une mesure précise des masses et des dimensions des planètes.
L’an dernier, une équipe internationale chapeautée par l’astronome liégeois Michaël Gillon avait annoncé la découverte de quatre nouvelles exoplanètes - des planètes situées hors du système solaire - autour de l’étoile naine ultrafroide TRAPPIST-1. Elles s’ajoutaient aux trois autres détectées précédemment.

Lesoir.be


0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER