Alpha Condé va-t-il moins voyager avant son départ en 2020 ?

Alpha Condé va-t-il moins voyager avant son départ en 2020 ?
0 commentaires, 9 - 2 - 2018, by admin

Par Tierno Yimbering Diallo
Pour l'année 2017, Alpha Condé pilotait, pour la plupart du temps, la Guinée à bord de ses vols spéciaux. Le président guinéen reconnait, lui-même, avoir " trop" voyagé, releguant au second plan, la crise qui ronge son pays, au profit de l''Union Africaine dont il était le président en exercice. En clair, l'année dernière, Alpha Condé dit avoir privilégié l'intérêt de l'Union Africaine aux dépens de la Guinée en proie à toutes sortes de difficultés.
" En 2017, je n'ai pas passé une semaine complète en Guiné, qui a aussi traversé des moments diffficiles. Mais, j'ai voulu honorer mon mandat à l'Union Africaine", se justifie Condé dans une interview avec un quotidien français.
" A travers moi, la Guinée s'est investie pour que le continent parvienne à parler d'une seule voix (... ) et prenne un peu plus son destin en main"se vante le locataire de " Sékhoutouréyah" qui, paradoxalement, passe le plus clair de son temps à l'étranger dans le but, selon lui, d'attirer les investisseurs vers Conakry.
Et Alpha Condé de faire cette leçon à son successeur à la présidente tournate de l'Union Africaine: " il y'a encore du travail. Il faut notamment faire des économies et mieux contrôler les budgets. Cetains employés de l'UA se font le plaisir, voyagent trop, et accumulent des dépenses inutiles. C'est le coeur de la réforme Kagamé".
A Conakry tout comme dans les grandes villes de la Guinée profonde, les interminables voyages de Alpha Condé ont fait grincer des dents, provoquer l'ire du contribuable. D'autant plus que les résultats escomptés de ces voyages coûteux tardent encore à avoir un impact concret sur la bourse du Guinéen ou sur le panier de la ménagère.
Reste à savoir si Alpha Condé va désormais consacrer le peu de temps qui lui reste à " Sékhoutouréyah" pour mieux voyager et pour se mettre encore au travail afin d'avoir un bilan positif à défendre devant le tribunal de l'Histoire.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER