Le Horoya AC au Niger: ce qu'il faut savoir !

Le Horoya AC au Niger: ce qu'il faut savoir !
0 commentaires, 9 - 2 - 2018, by admin

C’est ce samedi 10 février que le Horoya AC fera son entrée en Ligue des champions, édition 2018. Coup d’envoi à 16h15 heure de Niamey (15h15 à Conakry) pour une rencontre où tous les acteurs parleront français. Voici quelques infos sur cette rencontre.

LE STADE. – C’est au Stade du Général Seyni KOUTCHE que le match se jouera sur un terrain en gazon naturel. L’enceinte vieillotte peut contenir 35 000 spectateurs. C’est le fiel de l’équipe nationale du Niger et de quatre autres clubs : Sahel SC, Olympique FC, Zumunta AC et la JS du Ténéré. L’AS FAN y dispute ses rencontres de Coupe d’Afrique.

Seyni KOUTCHE (1931-1987) fut le chef de l’État(président du Conseil militaire suprême) de 1974 à sa mort en 1987.

L’ARBITRAGE.- C’est un trio d’arbitres ivoiriens qui officiera à Niamey. Le central Bienvenu SINKO sera assisté de ses collègues Bi Valère GOUHO et Adou Herman Désiré N’GOH. On parlera donc français sur le terrain. Bienvenu SINKO, jeune arbitre de grande taille, opère au plus haut niveau depuis 2012, et fait partie des valeurs montantes.

DES MILITAIRES QUI MITRAILLENT.- C’est donc l’Association Sportive des Forces Armées, championne du Niger 2016 et 2017, qui accueillera le HAC ce samedi. Après six journées en Ligue 1 nigérienne, l’AS FAN totalise 3 victoires et 3 nuls. Moins à l’aise hors de leurs bases, les militaires du président Ibrahim CHAIBOU font parler la poudre sur leur petit stade (5000 places)du Camp BagagiYya : 7-1 le 31.12.17 face à Akokana puis 8-1 le 22 janvier contre Espoir FC et. Pas étonnant que la différence de buts soit montée à + 14 (19-5) en six rencontres.

UNE EQUIPE DE COMBATTANTS.- A Niamey, les Guinéens doivent s’attendre à un rude combat. Les athlétiques joueurs de l’ASFAN sont de solides gaillards qui aiment aller au duel. Mois impressionnant, le parcours du club à l‘échelon continental : élimination en préliminaires de la C1 en 2009, 2011 et 2017, mais quand même quarts de finalistes de la C2 en 2010. En février de l’an passé, les « jaune et noir » étaient passés tout près de la qualification : battus 3-0 à l’aller en Côte d’Ivoire par l’AS Tanda, ils s’étaient imposés 3-1 à Niamey…

ZVUNKA VEUT QUE LE HAC MARQUE.- Les champions de Guinée ont bien voyagé via Abidjan (3h d’escale) et se préparent sur place depuis lundi soir « dans de bonnes conditions » note le coach Victor ZVUNKA. Un seul blessé à déplorer : « Thiago » Daouda CAMARA, touché aux adducteurs et qui est forfait pour ce match aller. ZVUNKA a reçu pas mal d’infos sur l’adversaire de la part de son ailier Mohamed DJIBO, originaire du Niger. Le coach aimerait ramener une victoire à Conakry. « Ou alors au minimum un match nul avec but » a-t-il confié.

Avec Horoyaac.com

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER