Quand Antonio SOUARE retrouve Moïse KATUMBI

Quand Antonio SOUARE retrouve Moïse KATUMBI
0 commentaires, 28 - 2 - 2018, by admin

Par Ahmed Mabongo
Regardez bien ce montage photo. Il ne doit rien au hasard. Et peut-être a-t-il même une valeur symbolique pour deux clubs du continent. L’un au palmarès étoilé (le TPM), l’autre qui nourrit l’ambition de l’imiter (le Horoya Athlétic Club).
L’homme à droite se nomme Mamadou Antonio SOUARE. Il est à la fois président du Horoya AC (champion de Guinée), de la Fédération Guinéenne, du Comité d’Organisation de la CAN Guinée 2023, membre du Comité Exécutif de la CAF et de la Commission Interclubs de la FIFA. A Casablanca, c’est un Moïse KATUMBI tout sourire qui vient de lui remettre la médaille de la Super Coupe, rencontre pour laquelle SOUARE a officié comme Commissaire du match.

Cette fois, le boss du foot guinéen n’aura pas porté chance aux Corbeaux. Contrairement à la finale de la C2 à Lubumbashi, en septembre dernier, lorsqu’il était déjà commissaire du match contre SuperSport United. Mais ce qu’il faut savoir, c’est que Mamadou Antonio SOUARE répète depuis plusieurs années qu’il bâtit à Conakry un club sur le modèle du TP Mazembe. Et ce ne sont pas de vaines paroles.
Ce passionné du ballon ne cesse d’investir dans son HAC rouge et blanc comme dans les sélections nationales. A Yorokoguia, à 60 km de Conakry, il achève un vrai bijou financé sur ses propres deniers : un Centre du Sport et des Loisirs où se côtoient une Académie de Football, des terrains synthétiques, un hôtel 4 étoiles avec restaurant panoramique et un futur stade de 15 000 places… Ca ne vous rappelle rien ?
On peut parier que les deux présidents n’ont pas fini de se retrouver lors de futures remises de trophées. Reste à savoir qui sera l’homme qui remettra les médailles et celui qui aura gagné la Coupe. Les paris sont ouverts…

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER