Ces graves accusations de Cellou Dalein contre Alpha Condé

Ces graves accusations de Cellou Dalein contre Alpha Condé
0 commentaires, 15 - 3 - 2018, by admin

Par Tierno Yimbering Diallo
La manifestation pacifique de l'opposition du mercredi 14 mars sonne-t-elle le glas des derniers espoirs concernant la fin du sempiternel bras de fer meurtrier entre le chef de l'Etat et son farouche opposant?
En marge de la manifestation de l'aile dure de l'opposition, marquée par deux nouveaux morts, tous, des jeunes, dans la vingtaine, fauchés par des balles fatales des forces de l'ordre, le leader de l'UFDG fait de graves révélations sur Alpha Condé, lequel dirige la Guinée avec une épée de Damoclès au dessus de la tête, a constaté nouvelledeguinee.com
Le numéro 1 de l'opposition guinéenne accuse ouvertement, sans tournéer autour du pot, Alpha Condé d'avoir interdit aux médecins du CHU Ignace Deen de garder les corps des deux jeunes tués, mercredi, par des gendarmes, à Wanindara, dans la commune de Ratoma, bastion incontesté et imprenable de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée.
" Difficile à croire, c’est pourtant vrai : Alpha Conde a instruit personnellement, cet après midi, Dr Awada le directeur de l’hôpital Ignace-Deen de sortir de la morgue de cet établissement hospitalier le corps de Boubacar Barry assassiné vers 11h à Wanidara par les gendarmes. Il interdit désormais d’y recevoir tout corps de citoyens tué lors des manifestations de l’opposition", charge, triste, Cellou Dalein Diallo dans un post sur sa page Facebook.
Mercredi 14 mars, Cellou Dalein Diallo et ses pairs de l'aile dure de l'opposition ont invité leurs militants à investir massivement les rues de Conakry et de celles des villes de la Guinée profonde. Objectif: exiger de l'administration Condé la publication des " vrais résultats" des élections locales et municipales du 04 février dernier.
Cette marche ne fera pas, malheureusement, l'exception dans le décompte macabre au sein de l'opposition. Selon des responsables de l'UFDG, les forces de l'ordre ont tué express deux jeunes militants de l'opposition dans la commune de Ratoma. Des tueries qui ont mis le patron de l'opposition dans tous ses états. De quoi obscurcir davantage l'horizon pour les la relation houleuses entre Alpha Condé et son challenger, Cellou Dalein Diallo.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER