La Guinée a de nouveaux magistrats

La Guinée a de nouveaux magistrats
0 commentaires, 24 - 3 - 2018, by admin

Prestation de serment, vendredi 23 mars 2018, à la Cour d'Appel de Conakry. Après deux ans de formation théorique et pratique, 47 jeunes magistrats ont juré devant un parterre de personnalités judiciaires à l'effet d'accomplir leur mission de magistrat selon la loi et les principes qui gouvernent la justice. Les heureux élus ne cachent pas leur joie d'être devenus des magistrats professionnels.
C'est le cas de Fodé Kéïta: " le magistrat est cette personne qui a suivi la formation judiciaire qui est juriste de formation de base et a reçu prestation du serment qui lui renvoie dans l'exercice de ses fonctions. Ce magistrat peut être un magistrat assis tout comme il ou elle peut être magistrat debout, donc qui poursuit les personnes dans l'intérêt de la loi et au nom de la société. Mes sentiments en quelque sorte, c'est un sentiment de satisfaction, l'importance de savoir que je suis désormais un magistrat fait pour servir ma patrie mais aussi dans l'intérêt de la loi, rien que la loi. Cela ne peut être qu'un sentiment de satisfaction mais aussi un sentiment de joie qui m'anime en ce jour solennel de ma vie", se rejouit-il au micro de nouvelledeguinee.com
David Pogomou renchérit en ces termes: " nouveau magistrat, je viens de prêter le serment de magistrat dans la constitution dans les détails y'a trois pouvoir, l'exécutif, législatif et judiciaire, ce pouvoir judiciaire est exercé par nous, ça consiste pour rendre justice lorsqu'il y a des conflits entre les citoyens et à poursuivre les personnes qui violent la loi, le métier de magistrature a des principes, y a les principes de l'indépendance, d'impartialité. Alors, le serment que nous avions prêté coûte que coûte, nous devrions respecter ce serment et l'obligation est là pour être un digne et loyal magistrat, puisque le magistrat est soumis a l'autorité de la loi. Je m'engage à rester soumis à l'autorite de la loi et exercer ma fonction en digne et loyal magistrat au service de la nation guinéen".
Fahorro kolié s'en félicite: " nous venons de prêter serment pour le service noble et le service délicat. Nous demandons l'aide de tout un chacun pour pouvoir garentir les différentes catégories de missions et lançons un appel aux populations et au tout puissant pour que nous soyons des magistrats exemplaires. Un magistrat est un juge appelé à juger, à trancher les litiges entre les parties avec une impartialité".
Bon vent à ces nouveaux magistrats

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER