Axe Boké-Conakry : les quatre (04) ponts de Tanènè, un nid d’embouteillages

Axe Boké-Conakry : les quatre (04) ponts de Tanènè, un nid d’embouteillages
0 commentaires, 27 - 3 - 2018, by admin

Traverser les quatre (04) ponts situés entre la préfecture de Dubréka et la sous-préfecture de Tanènè constitue un véritable calvaire pour les usagers de la route nationale, Conakry-Boké, comme en témoigne cette image. Et pour cause. Chaque jour, dès le crépuscule, des files indescriptibles de véhicules s’y forment.
Certains observateurs estiment, que «cela est provoqué par l’indiscipline des conducteurs de gros camions». Pour d’autres, «ces embouteillages ne seraient rien d’autre que l’œuvre des bérets rouges installés là et qui passent tout le temps à arnaquer les passagers à travers un contrôle des cartes d’identité…».
Ainsi, ils sont nombreux les usagers des véhicules de tout genre, à égrener 03 ou 04 heures rien que pour franchir les quatre (04) vieux ponts sur le fleuve Koukouré dans la sous-préfecture de Tanènè.
Aujourd’hui, voir des gros porteurs, remplis de bagages, trainer sur ces ouvrages de franchissement, parait aussi, dangereux pour les usagers de l’axe Conakry-Boké via Dubréka. Des ouvrages dont les plateformes sont dans un état de défectuosité très avancé.
Une situation qui profite aux petits revendeurs de mangés, de poissons frais d’eau douce et aux agents des services de sécurité basés dans la zone, notamment des bérets rouges.
Agp

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER