Super V dans le désarroi

Super V dans le désarroi
0 commentaires, 11 - 4 - 2018, by admin

Par Ibrahima Diallo à Conakry
Sorti clandestinement du pays en 2017 après sa convocation à la Direction de la police judiciaire.
Salifou Camara tente des pieds et des mains un retour frauduleux au bercail au besoin sous une fausse identité. Mais la sécurité guinéenne toujours aux aguets a eu vent du plan concocté.
Vérification faite Super V ne pouvait pas utilisé son passeport comme d’habitude car une interdiction de sortie du territoire guinéen lui avait été notifié. Mais des bandits à col blanc tapis dans les grands salons de l’état avait été ses complices pour qu’il sorte du pays. Ils sont connus ces acolytes de l’ancien président de la Feguifoot nous les citerons prochainement à quelques niveaux qu’ils se situent.
Aujourd’hui la falsification de l’identité du faux seigneur n’a pas pu avoir lieu. Les chancelleries guinéennes ne délivrant des laisser-passer que pour des compatriotes qui ont perdu des documents de voyage.
Dans tous les cas les informations qui l’annonçaient jeudi 5 Avril 2018 par le régulier d’Air France car son nom était sur la liste des passagers au départ de Charles Degaule à Paris.
Très tôt au petit matin du vendredi 6 Avril 2018, une descente policière a été constatée à son domicile de Ratoma. Sa résidence a été fouillée en long et en large.
Quelle fut la surprise des visiteurs de constater que dans ce vaste domaine il n’y avait même pas un chien de garde. Le seul veilleur de nuit trouvé sur place a dit que le patron a voyagé depuis longtemps et qu’il n’est pas encore de retour.
Selon nos informations le juge chargé du dossier va ré qualifier l’affaire dans les jours qui suivent et que ses complices haut placés tapis dans l’ombre sont démasqués car l’on ne peut pas se jouer impunément de son peuple en profitant de sa position.
Le feuilleton Super V ira jusqu’à son terme pour que la vérité jaillisse par rapport à la gestion calamiteuse ayant été constatée durant son mandat.
Affaire à suivre...

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER