Coupure d'électricité à Conakry: ce que Papa Koly propose à l'Etat

Coupure d'électricité à Conakry: ce que Papa Koly propose à l'Etat
0 commentaires, 17 - 4 - 2018, by admin

Par Tierno Yimbering Diallo
La capitale guinéenne renoue de plus belle avec les coupures d'électricité. Des quartiers chics comme Lambandji, dans la commune de Ratoma, en font les frais quotidiennement. Privés de l'élecricité pendant la journée, ils sont confrontés aussi à de fréquentes coupures du courant électrique: deux à trois ou quatre fois, la nuit. Si l'Etat, à travers le ministère en charge de l'énergie, n'arrive pas à faire face à ce problème en passe de devenir une marque de fabrique de la Guinée, l'ancien ministre et ancien allié de Alpha Condé, Papa Koly Kourouma, a des idées et des solutions.
Passé armes et bagages dans les rangs de l'opposition, le leader du parti "Grup" propose à l'Etat d'aider financièrement la société " Electricité de Guinée". Le richissime opposant s'en explique au micro de nouvelledeguinee.com:
" L'électricité est sous vendue dans notre pays. On accepte que ça soit sous vendu parce que c'est le souci du président de la république et des gouvernants. C'est ce que tout le monde veut. Mais, on doit avoir donc le courage de subventionner la société ( NDLR: EDG )", révèle Papa Koly Kourouma. Avant d'ajouter, très amer: " On ne peut pas demander à la société d'acheter de l'énergie à 5000 et de vendre à 700. Je n'ai jamais vu ça. Je n'ai vu ça nulle part au monde, sauf en Guinée. Le coût de production est nettement supérieur au coût de vente. Je n'ai vu ça nulle part aussi dans le monde. Je n'ai vu ça qu'en République de Guinée (... )"
Papa Koly Kourouma, qui ne cache pas son agacement face à cette sempiternelle crise, se lâche: " si l'Etat n'est pas d'accord pour qu'on vende le courant à son prix normal, au moins, au coût de production, à lui de couvrir le GAP ( NDLR: la différence qu'il y'a entre le coût de production et le coût de vente ). Vous produisez plus fort et on vous demande de vendre plus bas. Donc, il y'a une différence. Qui paie cette différence? Qui l'absorbe? Mais, si l'Etat ne prend pas la décision de vendre, ce n'est pas possible (... )", a-t-il ajouté, interrogé par nouvelledeguinee.com.
Le président du Grup laisse libre cours à sa colère sur fond de révélations à charge contre Alpha Condé: " en Guinée, au lieu d'avancer, on régresse. On sait qu'on a construit tel barrage pendant la saison des pluies et le barrage va fonctionner normalement pendant cette période. Et à l'étiage, le barrage baisse de régime. Il ne peut pas produire suffisamment. C'est connu. Il faut prévoir. Il faut anticiper. Je crois que c'est un manque de programmation et de prévision qui nous emmène à cet état de fait", explique-t-il au micro de nouvelledeguinee.com
Ancien cinquième homme en Guinée, Papa Koly Kourouma se prépare activement et discrètement, en Guinée Forestière, son fief dans le but d'être en position de force lors des prochaines consulations électorales. Ancien allié de Alpha Condé, le chef de file du Grup plaide sans cesse pour le départ de ce dernier en 2020. Cet farouche opposant, qui n'est pas du tout tendre envers le dirigeant guinéen, soutient qu'il est hors de question que Alpha Condé foule aux pieds les dispositions de la constitution afin de pouvoir s'éterniser au pouvoir. Un vrai défi pour ce natif de N' Zérékoré.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER