Antonio Souaré fier de son bilan positif à la tête de la FEGUIFOOT

 Antonio Souaré fier de son bilan positif à la tête de la FEGUIFOOT
0 commentaires, 1 - 5 - 2018, by admin

Reportée à plusieurs reprises, la15èmeAssemblée Générale de la Féguifoot s’est finalement tenue à Kindia ce lundi. Au cours de son discours, c’est un Président de la Fédération Guinéenne de football qui s’est montré satisfait de son bilan au terme de 12 mois de gouvernance à la tête de l’institution.
C’est au pas de course qu’Antonio SOUARE avait engagé une réforme institutionnelle tant au niveau de l’organisation que dans la gestion de la Féguifoot après le Congrès Générale électif ordinaire du 28 février 2017 qui a eu lieu à Conakry et où il avait battu Salifou CAMARA “Super V “.
« Il s’agissait d’un chantier de rénovation des structures, de modernisation de la gestion et de l’organisation », a-t-il rappelé.

Douze mois après, « le chemin parcouru est considérable », s’est réjoui l’homme fort du football guinéen devant les autorités politiques de Kindia (gouverneur et préfet), du Chef de cabinet du département en charge des sports guinéens et du représentant du Comité National Olympique et Sportif Guinéen.
Dans la même optique, le Président Mamadou SOUARE a expliqué le choix de Kindia pour abriter cette Assemblée Générale ordinaire. ‘’Ville sportive, Kindia est l’une sinon la principale pépinière abondante de l’histoire glorieuse du football guinéen. Kindia a donné naissance et forgé de nombreux monuments et figures du football qui ont fait le rayonnement international de la Guinée », a-t-il dit.
C’est aussi l’occasion solennelle d’exprimer personnellement ma gratitude pour la confiance, le respect, la considération et le soutien que chacun d’entre vous n’a cessé de manifester à ma modeste personne depuis l’élection de ce Comité Exécutif. Je tiens à assurer, encore une fois, que par la Grâce de Dieu, je resterai toujours reconnaissant en servant de toutes mes force, sans contrepartie et sans le moindre profit personnel, le football guinéen qui est ma vocation primordiale, mon activité principale sinon unique. Servir et non se servir a été, et restera ma ligne de conduite inébranlable.
Par ailleurs, le président SOUARE a expliqué les raisons de son investissement dans le football surtout avec l’institution ” il faut reconnaître que la réalité du football guinéen à notre avènement, offrait et offre encore aujourd’hui deux visages : un football expatrié à l’origine de quelques performances sportives réalisées ces derniers temps et dont certains joueurs font l’objet de toutes les convoitises sur le marché international, et un football local confronté aux difficultés de tous les désordres dont les plus visibles sont le manque criard d’infrastructures et de ressources. Le football national qui constitue la base de notre football et qui devrait être le creuset de notre rayonnement international, ne dispose malheureusement pas de moyens suffisants et peine à moderniser ses structures. Longtemps, il a évolué dans un cadre confus et obsolète d’un football amateur caractérisé par un bénévolat abandonné à lui-même, en l’absence de tout cadre réglementaire’’
Par ailleurs, les compétitions nationales majeures que sont le championnat et la coupe nationale, ne connaissaient pas d’engouement et n’attiraient aucun annonceur. C’est pourquoi, en décidant de m’investir totalement pour le football, ma personne et mes modestes ressources, j’ai placé la réorganisation et modernisation de nos structures à partir du football plutôt que de réformer le football à partir des structures ” a -t-il évoqué .
Pour finir, le Président Antonio SOUARE a mis un accent particulier sur le développement du football du pays en affirmant ceci : ” Qu’on n’oublie pas de dire: sans le Gouvernement, impossible d’évoquer le développement du football chez nous ”.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER