Silence, ça coince encore entre Alpha Condé et les enseignants ( déclaration du Sleg )

Silence, ça coince encore entre Alpha Condé et les enseignants  ( déclaration du Sleg )
0 commentaires, 24 - 5 - 2018, by admin

Le Bureau Exécutif National du SLECG
Considérant que la grève du 12 Février 2018 n’était que suspendue;
Considérant que depuis le début des négociations la partie gouvernementale n’a fait aucune proposition sur les huit millions;

Considérant le manque de volonté manifeste du gouvernement à accéder à la revendication du salaire de base de 8.000.000GNF;
Considérant que les possibilités financières du pays sont énormes ;

Considérant l’ingérence du gouvernement dans les affaires syndicales à travers des menaces,,intimidations, violences, arrestations, mutations arbitraires etc…
Décide de déclencher une grève générale et illimitée dans le secteurs de l’éducation sur toute l’étendue du territoire national à compter du Samedi 26 Mai 2018 jusqu’à la satisfaction totale de nos points de revendication.
Le Bureau Exécutif National du SLECG invite toutes les Enseignantes,Enseignants et Enseignants Chercheurs de Guinée à respecter ce mot d’ordre de grève en restant à leurs domiciles .
NB: Seul le Secrétaire Général du Bureau Exécutif National du SLECG est habilité à suspendre ou à lever le mot d’ordre de grève après consultation de la base.
Pas de recul!
Ensemble nous vaincrons !
Vive les Enseignants de Guinée!
Pour le Bureau Exécutif National
Un Membre Le Secrétaire Général
Aboubacar Soumah

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER