Le coup de gueule de Titi Camara sur les difficultés d'obtention de visas à l'ambassade de France

Le coup de gueule de Titi Camara sur les difficultés d'obtention de visas à l'ambassade de France
0 commentaires, 2 - 6 - 2018, by admin

Par Ben Yanus à Conakry
Le voyage en France est devenu, de nos jours, pour les Guinéens un véritable casse-tête. Bon nombre de postulants et demandeurs de visa ou d'autres papiers de voyage, par voie officielle, retrouvent leurs dossiers mis à coté. Mais, les sommes versées ne leur sont pas rembousées par l'Ambassade de France en Guinée. Les Guinéens sont de plus en plus nombreux à se plaindre. A tirer sur la sonnette d'alarme face à cette situation qui s'apparente plutôt à de l'arnaque pure et simple. L'ancien capitaine du Syli National, Aboubacar Titi Camara, est l'une des victimes de ces nouvelles mesures. Il s'en explique:
" Je suis outré. Depuis quelques mois je suis confronté à cette situation. Entre la consule et moi, malheureusement ça s'est mal passé. Il y'a beaucoup de jeunes Guinéens, des artistes, voire même des personnes âgées qui veulent aller se soigner en France. Mais, ça ne marche pas. L'Olympique de Marseille? qui est un club de référence en France, a envoyé une lettre d'invitation à un de nos jeunes, un jeune talentueux (... ) Ils lui ont refusé le visa", dénonce l'ancien attaquant vedette de la sélection nationale.
Dans tous ses états, Aboubacar Titi Camara souhaiterait que les autorités guinéennes appliquent le principe de réciprocité.
" Je me demande pourquoi nous aussi on ne fait pas la même chose (... ) Vous vous rendez compte, tout l'argent pour le visa que les postulants versent ne leur ai jamais retourné. C'est ça le problème. Je ne peux accepter que l'Olympique de Marseille envoie une lettre d'invitation à un enfant pour faire un essai en France . Réfuser des visas pour des Guinéens, franchement, je trouve ça inadmissible", s'emporte l' ancien ministre des sports et ancien capitaine du Syli National.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER