Taliby Sylla visite plusieurs sites hydroélectriques du pays

Taliby Sylla visite plusieurs sites hydroélectriques du pays
0 commentaires, 11 - 6 - 2018, by admin

Le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Dr Cheick Taliby Sylla, en compagnie de plusieurs cadres de son département, a effectué le week-end dernir, une visite de terrain sur plusieurs sites hydroélectriques du pays. Notamment, la rivière Badi-Baki, les sites de Yéssoulou, le système Samou et la centrale de Garafiri.
C’est par le site du quatrième projet Eau de Conakry sur la rivière Badi-Baki dans Dubréka, que Dr Cheick Taliby Sylla et son équipe ont entamé une tournée de trois jours, sur les différends sites. L’objectif de cette visite, est de s’enquérir de l’état de ces différents barrages.
Dès son arrivée, à la rivière Badi-Baki située dans le district de Faléssadé dans Dubréka , le ministre Cheick Taliby Sylla est revenu sur l’importance que le gouvernement du Professeur Alpha Condé accorde à ce quatrième projet Eau Conakry qui vise essentiellement à améliorer les conditions de vie des populations du grand Conakry. Son objectif principal est de combler le déficit actuel d’eau dans la ville et ses périphéries en couvrant les besoins jusqu’au-delà de 2030. Avec le coordinateur dudit projet et les representants de la société chinoise qui doit réaliser cet ouvrage, le ministre Taliby a insisté sur la nécessité du démarrage des travaux de ce mégaprojet.

Après Badi-Baki, Yessoulou et le système Samou ont été la seconde étape de la délégation du ministère de l’Energie et de l’Hydraulique. Sur le site de Yéssoulou, Cheick Sylla a fait un tour dans cet ouvrage, pour connaitre la capacité des installations de production, de transport, de traitement, de stockage et de distribution d’eau à Conakry et les autres villes environnantes.
Le ministre a surtout réitéré à la direction générale de la Société des Eaux de Guinée (SEG) et les entreprises qui l’accompagnent afin de continuer à fournir des efforts pour permettre à la population de s'approvisionner en eau potable à Conakry et les autres villes du pays.

Inquiétude du ministre sur l’état de dégradation de l’environnement sur les sites des barrages hydroélectriques de Banéa, Donkéyah et Grande chutte dans le système Samou et le barrage de Garafiri, Dr Cheick Taliby Sylla n’ pas manqué sa désolation sur la destruction de l’environnement qui affecte sérieusement la fourniture normale du courant électrique dans notre pays « la ressource principale dans un barrage, c’est l’eau.
S’il n’y a pas d’eau, les tribunes de l’alternateur ne fonctionneront pas. Nous comprenons l’exigence des populations à Conakry de donner le courant 24H /24, c’est normal. Mais il faut tenir compte du phénomène que nous vivons aujourd’hui, ce phénomène dévastateur qui est en train de détruire notre environnement. La coupe de bois le long de ces fleuves, la fabrication des briques cuites, les cultures sur brulis tout ça contribue à dégrader le bassin du Konkouré, ce qui fait que le début de l’étiage devient extrêmement faible et on ne peut pas satisfaire les besoins. » A-t-il déploré, avant de lancer un appel à l’endroit de la population « Il faut que la population contribue à l’éffort que l’Etat est entrains de faire aujourd’hui. Ils doivent préserver les bassins d’eau ou il y a des aménagements hydroélectriques pour qu’on puisse assurer le service de l’électricité. J’en appelle à la conscience de tout le monde, des riverains de ces bassins fluviaux à la retenue, de ne pas couper les bois » a lancé le ministre Taliby Sylla.

La cellule de communication du Département

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER