Cellou Dalein vs Mouctar Diallo: qui aura le dernier mot à Ratoma ?

Cellou Dalein vs Mouctar Diallo: qui aura le dernier mot à Ratoma ?
0 commentaires, 12 - 6 - 2018, by admin

Par Tierno Yimbering Diallo
Son revirement a surpris plus d'un Guinéen et pourrait rester longtemps graver dans la memoire collective. L'ancien opposant, Mouctar Diallo, bombardé ministre de la jeunesse et de l'emploi jeune dans le gouvernement Kassory Fofana, pose désormais en " chef" incontesté des jeunes du célèbre et redoutable axe Hamdallaye - Bambéto - Cosa, Kagbèlin.
Au lendemain de sa prise de fonction, le leader des Nouvelles Forces Démocratiques a aussitôt reçu des jeunes qui se font passer pour les représentants de la jeunesse éprise de justice et de démocratie dans la commune de Ratoma. Devant les objectifs des caméras de la télévision nationale, l'ancien opposant promet monts et merveilles à ces " leaders" venus le féliciter dans son nouveau bureau, a constaté nouvelledeguinee.com

Cette rencontre ou cette mise en scène, c'est selon, semble laissé de marbre le patron de l'opposition guinéenne et président de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée. Interrogé par un reporter de nouvelledeguinee.com, Cellou Dalein Diallo dit à qui veut l'entendre que la commune de Ratoma est et reste un bastion imprenable de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée.
" Il sera donné à chacun la possibilité d'apprécier, de savoir si Ratoma, c'est le fief de l'UFDG. Il y'a eu les élections qui viennent de se passer. Les scores sont là. Ils sont connus. Je sais aussi, en termes de mobilisation, que les militants de Ratoma, notamment les jeunes, se mobiliseront pour répondre à l'appel de l'opposition républicaine", réplique vertement, sérein, le ton posé, l'ancien " protégé" de feu général Lansana Conté.
Alors que le climat politique est de plus en plus empoisonné au pays de " l'ancien opposant historique", le président de l'UFDG semble être occupé à des choses plus importantes que les " sorties" de son ancien " protégé", Mouctar Diallo.
Selon des informations exclusives de nouvelledeguinee.com, le chef de file de l'opposition guinéenne est attendu très prochainement en Europe. Objectif: raffermir, consolider sa sature de présidentiable avant la course à " Sékhoutouréyah" en 2020. Course qui pourrait, si le scrutin est transparent, tourner à son avantage, selon de nombreux observateurs de l'actualité politique en république de Guinée.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER