Commandant Marcel Guilavogui: " je suis déçu du capitaine Dadis"

Commandant Marcel Guilavogui:
0 commentaires, 8 - 7 - 2018, by admin

Par Tierno Yimbering Diallo
Il est sorti de l'anonymat en 2009 en raison de sa proximité avec l'ancien leader du Conseil National pour la Démocratie et le Développement et ancien homme fort de Conakry, le capitaine Moussa Dadis Camara. Près d'une décennie depuis la chute tragique de l'enfant de Koulé, rien ne va plus entre " l'oncle" et le " neveu".
Le commandant Marcel Guilavogui ne semble plus filer le parfait amour avec l'ancien chef de l'Etat, arrivé au pouvoir dans la matinée du 23 décembre 2008 pour un règne des plus éphémères, a constaté nouvelledeguinee.com.
Détenu à la Sûreté de Conakry depuis 9 ans, l'ancien adjoint de Toumba Diakité n'est pas du content du capitaine Moussa Dadis Camara.
Le commandant Marcel Guilavogui estime avoir été oublié et abandonné par l'ancien volcanique leader de la junte militaire du Conseil National pour la Démocratie et le Développement.
" On m'a arrêté parce que je suis tout simplement le neveu de Dadis. C'est à cause de lui que je suis ici, à la Maison Centrale, depuis 9 ans, loin de ma petite famille", révèle-t-il dans un entretien avec nouvelledeguinee.com.
" Je n'ai jamais trahi le président Dadis. Je lui ai toujours été fidèle et loyal. Mais, il ( NDLR: Dadis ) m'a abandonné. Il m'a abandonné à 100 pour cent. Pour dire la vérité, le capitaine Moussa Dadis m'a deçu", ajoute le commandant Marcel Guilavogui.
" Je ne suis plus en contact avec lui. On a parlé une seule fois au téléphone quand il a perdu son fils. Même un sachet d'eau, Dadis ne m'a donné depuis mon arrestation et mon emprisonnement. Il m'a abandonné. Sa famille aussi m'a abandonné.Alors que je suis détenu à cause de lui", déplore Marcelle Guilavogui.
Ecroué à la Sûreté de Conakry depuis mars 2010, le " neveu" du capitaine Moussa Dadis Camara, Marcel Guilavogui est emprisonné avec un autre proche de l'ancien maître de Conakry: le commandant Haba.
Les deux pensionnaires de la Maison Centrale disent ignorer les raisons de leur arrestation et de leur embastillement depuis 9 ans.
Nous y reviendrons !

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER