La doyenne de l’humanité s’éteint à l’âge de 117 ans

La doyenne de l’humanité s’éteint à l’âge de 117 ans
0 commentaires, 29 - 7 - 2018, by admin

La japonaise Chiyo Miyako était née en 1901
La nouvelle a été annoncée sur le site du Guiness World Record. Chiyo Miyako est décédée jeudi dans la ville de Yokohama (Japon). En avril, la centenaire s’était vue attribuer le titre de « doyenne de l’humanité » après le décès au même âge d’une autre japonaise, Nabi Tajima.
Décrite par le site du Guiness World Record comme une passionnée de calligraphie, discipline qu’elle exerçait jusqu’à récemment, Chiyo Miyako était encore diserte malgré son grand âge.
L archipel des centenaires
Le japon, pays au monde qui affiche la plus grande espérance de vie à la naissance, peut également s’enorgueillir d’avoir compté plusieurs doyens, dont Jiroemon Kimura, mort en juin 2013 à 116 ans, et Sakari Momoi, qui s’est éteint en juillet 2015 à 112 ans.

En 2018, le Japon enregistrait plus de 65 000 centenaires sur son territoire. Un chiffre impressionnant que l’on doit à une combinaison de facteurs, tels qu’une alimentation saine, la pratique d’une activité physique ou encore la qualité des soins.
A ce jour toutefois, le record de longévité pouvant être prouvé officiellement, tous sexes confondus, est toujours détenu par la Française Jeanne Calment, décédée en 1997 à 122 ans et 164 jours.
Source: Le ¨Parisien

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER