CAF Champions League: la CAF indulgente pour le Horoya AC

CAF Champions League: la CAF indulgente pour le Horoya AC
0 commentaires, 6 - 8 - 2018, by admin

Le site officiel de la Confédération Africaine a accordé une attention particulière, le 30 juillet, au succès, la veille, de son champion, le WAC face au Horoya AC. Dans son analyse, la CAF reste indulgente pour le HAC. Elle relève le fait que les Guinéens se sont créé des occasions après la pause et auraient pu mieux faire en les exploitant. Extraits.
Le WAC tenait à confirmer son statut de champion sortant après un parcours presque parfait. Il vient d’épingler son poursuivant immédiat dans le groupe C, le Horoya AC de Conakry… qu’il a battu samedi ( 28 Juillet) soir au Complexe Mohammed V de Casablanca, devant 30 000 spectateurs.

… Les Guinéens nourrissaient de réelles ambitions de ne pas repartir bredouilles après avoir concédé le nul au match aller (1-1). Seulement voilà, il n’est pas évident de sortir indemne de la fournaise casablancaise aussi bien pour les clubs que pour les sélections nationales. La mission des visiteurs était donc très compliquée face à un WAC qui n’a rien perdu de son éclat, bien en jambes et super motivé. Il a imposé d’entrée de jeu un pressing haut que les Guinéens eurent du mal à endiguer. Les rushes récurrents ne tardèrent pas à porter leurs fruits avec d’abord une reprise de la tête du libero Cheikh Ibrahim KAMARA (1-0, 12′) puis une passe judicieuse d’Ismail HADDA vers Mohamed OUNNAJEM qui remettait dans les filets (2-0, 18′).
Sonnés debout, les poulains de Victor ZVUNKA se cantonnaient en défense, hormis quelques percées sporadiques menées par MANDELA. Pas la moindre occasion de but pour les Guinéens en cette première période où le WAC a tout réussi sauf à creuser l’écart. C’aurait été possible si l’arbitre avait répondu favorablement à la réclamation du penalty, à deux reprises.
Si la partie était plaisante et très disputée, il n’en demeure pas moins qu’elle a montré les stigmates de l’amateurisme du football africain. Des déchets à la pelle et le manque d’inspiration qui ont privé le public de buts. Des tares de part et d’autre avec notamment les opportunités offertes au Horoya, et toutes inlassablement inexploitées.
Le HAC est devenu dangereux en fin de partie, en raison du repli stratégique des Marocains qui semblaient assez émoussés, suite à leur débauche d’énergie livrée en première période. Mais ils sont parvenus à gérer intelligemment le temps restant et à capitaliser les trois précieux points qui les maintiennent à la tête du groupe C (8 points), avec trois points d’avance sur le Horoya, à égalité de points avec les Mamelodi Sundowns (5 points), suivis de l’AS Togo Port (3 points).
Le Wydad recevra les Sud-Africains le 17 août et se déplacera à Lomé, le 28 du même mois, pour la dernière journée des poules contre l’AS Togo Port.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER