Allez acheter les nouveaux maillots du Horoya AC

Allez acheter les nouveaux maillots du Horoya AC
0 commentaires, 17 - 8 - 2018, by admin

La boutique du Horoya AC sise dans la commune de Matam a changé de visage, ce jeudi matin. C’est un lot important de maillots qui vient d’être mis officiellement en vente par le gérant principal Mohamed Lamine SOUARE. Il explique.
C’est en prélude au match de la 5ème journée de la C1, que le gérant de la boutique officielle du HAC a lancé, ce jeudi, de nouveaux maillots des « rouge et blanc » de Guinée. C’est devenu un rituel pour les supporters, fans et amis des joueurs, à l’approche de chaque match, de faire un tour à la boutique du club pour s’approvisionner. Pour ce qui est des matchs de la C1, l’engouement est exceptionnel comme nous le confirme Mohamed Lamine SOUARE « Au début les gens venaient au compte gouttes mais depuis que le Horoya AC a intégré la phase de groupes, nous avons eu de nouveaux clients de Conakry mais aussi des villes environnantes qui viennent souvent s’offrir payer le maillot de leur jouer préféré. Aujourd’hui nous venons de lancer les nouveaux maillots ce qui les a surpris. Comme vous le savez, le Horoya AC joue ce vendredi et beaucoup de clients sont déjà passés pour s’offrir ces modèles »
Pour finir MLS lance un appel, toujours aux fanatiques, de se procurer des tuniques des Matamkas, seuls représentants du football guinéen, et de les soutenir à l’image de ce qui se pratique dans les autres pays:« Je demande à tous les Guinéens soucieux du sort du Horoya de venir acheter un maillot, au moins pour donner une belle coloration au stade, ce vendredi, et pour aider l’unique club du pays encore dans la course. Nous avons vu quand Wydad jouait tout le terrain était rouge et blanc face à nous… Faire la même chose poussera nos joueurs à se dépasser, car ils attendent cette source de motivation… «


0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER