Que se passera-t-il si l'humanité disparaît subitement de la planète ?

Que se passera-t-il si l'humanité disparaît subitement de la planète ?
0 commentaires, 26 - 9 - 2018, by admin

La Terre irait-elle mieux sans les humains ? Une réponse à cette question vient d'être publiée dans une vidéo réalisée par Mind Wharehouse. Un destin tragique pour de nombreuses espèces mais au final une planète plus forte que ce que nous pensions.
La Terre est meurtrie tous les jours par les humains. Mais que se passerait-il si nous disparaissions ? De nombreux désastres dans les premiers temps, puis la nature reprendra lentement ses droits.

Les premiers impacts
Le scénario catastrophe commence par l'énergie. En effet, toutes nos sources de courant dépendent entièrement de la main d’œuvre humaine et s'arrêteront en quelques heures. Les centrales qui fonctionnent aux énergies fossiles ont besoin d'un apport régulier, assuré par les ouvriers. Même les énergies renouvelables dépendent de nous. En effet, les panneaux solaires seront vite recouverts de poussières, tandis que les éoliennes ont besoin d'huile pour que leur hélice puisse tourner. Les centrales nucléaires, quant à elles, se mettront en mode sécurité lorsqu'elles constateront une baisse de la consommation. Au final, seules les turbines hydroélectriques, qui ne dépendent que du débit des courts d'eau, fonctionneront encore quelques mois.
Au bout de quelques jours, les premières victimes seront les animaux de compagnie, très dépendants des humains. Nombreux sont ceux qui mourront rapidement de soif et de faim. Les autres retourneront vers une vie sauvage où les plus faibles, les moins rapides seront rapidement dévorés par les autres. Notre système d'élevage provoquera également la mort de milliards d'animaux à travers le monde. Cependant, certaines populations sauvages comme les baleines ou les thons pourront à nouveau prospérer.
Des techniques meurtrières
Les technologies que nous avons construites pendant des décennies provoqueront des catastrophes en chaîne. Ainsi, un mois suffira pour que les piscines de refroidissement des centrales nucléaires s'évaporent entièrement. En surchauffe, elles finiront par exploser plus violemment encore qu'à Tchernobyl ou Fukushima. Des milliers de kilomètres carrés seront durablement contaminés. La radioactivité provoquera un bouleversement de la planète et décimera de nombreux êtres vivants.
Les satellites retomberont également sur Terre au bout de quelques années. Les milliers d'objets en orbite que nous avons envoyés se désintégreront dès leur entrée dans l'atmosphère. Les immeubles, les structures en fer, finiront également par tomber, rongés par la rouille. Seuls les monuments en pierre, comme les pyramides, resteront debout des centaines de milliers d'années, mais finiront par disparaître aussi rongés par les vents et engloutis par le sable.
Une nature plus forte que nous
Mais la Terre est bien plus stable que nous. La contamination radioactive ne sera pas éternelle. Les animaux et les plantes reprendront les espaces. Les villes retourneront à l'état sauvage. La végétation reprendra ses droits sur les trottoirs et les routes en à peine 25 ans. La faune reviendra vivre dans les villes. Les herbivores en premier, les carnivores en suivant.
Pour la planète, la pollution humaine finira même par disparaître. L'air s'assainira en quelques centaines d'années. En 50 millions d'années, seuls les plastiques et le verre attesteront de notre présence. Puis en 100 millions d'années ces dernières traces ne seront plus présentes non plus. Au final, le documentaire conclue qu'après 300 millions d'années, aucune trace de notre passage ne sera visible.
Gentside

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER