" Sékhoutouréyah" 2020: Alpha Condé partira, partira pas?

0 commentaires, 10 - 10 - 2018, by admin

Par Mamadou Savané
La ‘’remontada’’ attendue n’a pas eu lieu malgré la finesse des journalistes. Alpha Condé a de nouveau esquivé mardi la très sensible question sur un troisième mandat qui lui a été subtilement posée par le correspondant en Guinée de l’agence Reuters Saliou Samb. C’était dans l’émission ‘’Guinée Actu’’ de la RTG
Q : Revenons à vous-même. Vous avez fait 40 ans dans l’opposition, vous avez fait près de 8 ans au pouvoir, à plus de 80 ans, vous semblez inusable. La question légitime qu’on peut se peut se poser est dès lors qu’est-ce qui fait courir Alpha Condé ?
Alpha Condé : » (…) Tous mes amis ont été Premier ministre et président de l’assemblée. Issoufou [président du Niger, ndlr] qui est mon ami a été Premier ministre et président de l’assemblée (nationale), IBK [Ibrahim Boubacar Keïta du Mali, ndlr] a été Premier ministre et président de l’assemblée (nationale), Rock [Marc Christian Kaboré du Burkina Faso, ndlr] a été Premier ministre et président de l’assemblée (nationale), Macky [Sall du Sénégal, ndlr] a été Premier ministre et président de l’assemblée (nationale). Moi, pendant 40 ans, j’ai refusé toute participation à la gestion parce que j’estimais que la vision que j’ai de la Guinée ne peut pas me permettre de participer à la gestion. C’est pourquoi je n’ai jamais accepté de participer à un gouvernement. Parce que j’avais une ambition pour mon pays et je suis certain que ce pays est capable d’être au rendez-vous de cette ambition. Il suffit seulement qu’on ait l’amour de son pays. Je pense que si les gens estiment que je ne me fatigue pas, il faut poser la question au bon Dieu, ce n’est pas à moi qu’il faut poser cette question. Il faut poser la question au bon Dieu, pourquoi quand je sors avec celui qui a l’âge de mon fils, on va marcher, il va se fatiguer avant moi, il faut poser la question au bon Dieu. »
In mediaguinee

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER