Assemblée nationale: pleins feux sur le programme de la députée Madame Yansané Bintou Touré du PGPD

Assemblée nationale: pleins feux sur le programme de la députée Madame Yansané Bintou Touré du PGPD
0 commentaires, 16 - 5 - 2020, by admin

Depuis la création du Parti Guinéen Pour le Progrès et le Développement en 2010, je n’ai eu de cesse avec les autres animateurs du mouvement de travailler, pour bâtir le projet que nous souhaitons proposer humblement au peuple de Guinée à l’occasion des prochaines grandes consultations électorales.
Nous avons consulté nos militants, rencontré et écouté toutes les couches de la société Guinéenne : décideurs politiques de tout bord, acteurs économiques, syndicats, membres de la société civiles, autorités religieuses, communautés éducatives et judiciaires, groupements de femmes et de jeunes et surtout les populations à Conakry et à l’intérieur du pays.
Cette démarche a été longue et nécessaire, elle était indispensable pour poser un véritable diagnostic partagé de l’état réel de notre pays pour construire les réponses adaptées et apporter ainsi des solutions concrètes et immédiates aux aspirations de la population.
De nos observations, le diagnostic général suivant peut être dressé :
Par comparaison aux populations de certains pays du continent africain qui ont vu l’extrême pauvreté reculer ces dernières années, le sentiment qui caractérise la brave et courageuse population guinéenne est celui de l’abandon et du découragement. Sentiment qui se traduit par une défiance totale à l’égard de la classe politique et des gouvernants qui ont eu la charge historique de gouverner et de construire une Guinée de la paix, du développement et de la prospérité.
Hier confisquée, l’indépendance politique bien que fragile, peut être considérée aujourd’hui comme acquise. Quant à l’indispensable indépendance économique, elle reste un mirage, car compromise par des décennies de gestion catastrophique de nos abondantes ressources naturelles et de nos ressources humaines sacrifiées sur le plan de l’éducation et du développement humain.
Malgré les efforts de soutien aux réformes initiées par les différents gouvernements qui se sont succédés, la population crève encore sous le poids de la pauvreté et de la misère. Loin d'avoir les dividendes de ses multiples et ultimes sacrifices au profit d'une nation forte, elle est et demeure toujours une population mal nourrie, mal soignée, mal logée, bref une population privée de tous les attributs du confort de base nécessaire à la vie dans un pays qui aspire à la modernité.
Le pays à travers sa population souffre de l'absence d'une vérité administrative concernant son développement. Les éléments négatifs du diagnostic sont nombreux :
Les délestages d'eau et d'électricité sont monnaie courante, Les infrastructures routières et les écoles qui existent sont en grande partie dans un état de grande vétusté, L'inégalité, l'incertitude, la pauvreté et l'indigence sont encore les traits majeurs des itinéraires de vie des couches qui composent la population guinéenne
Le système de santé est délabré, inefficace et ne remplit aucunement sa mission de protection de la population et certaines maladies hautement mortelles telles que le SIDA et EBOLA progressent
Le chômage et notamment celui des jeunes sont endémiques. Ce qui conduit à la paupérisation des forces vives de la nation et contribue à la hausse notamment de la criminalité économique,
Le système éducatif national a été affaiblit et dévoyé de ses missions traditionnelles par le fléchage de ces maigres ressources vers des écoles et universités dites privées qui vendent du rêve et produisent en réalité des chômeurs
Le système productif est à terre et aucune nouvelle usine n’a été implantée au cours des dernières décennies et les usines existantes n’ont jamais été modernisées par une politique d’investissement, pire, elles ont été purement et simplement démantelée et vendues, alors que notre pays regorgent de ressources naturelles et agricoles qui auraient permis de favoriser l’émergence d’une industrie agroalimentaire exportatrice,
Aucune politique agricole visant l’autosuffisance alimentaire et l’exportation des excédents n’a été développée
Les principales villes sont dans un état de délabrement total. L’insalubrité est à un niveau jamais atteint. Conakry, notre capitale, jadis admirée et enviée par la présence de belles plages qui attiraient des touristes est devenue une vilaine citée ou la beauté de la nature a cédé la place aux tas d'ordures et à des dégradations de toute nature,
Le pays entier est en proie à la désertification et à la dégradation de l’environnement. Ces phénomènes conjugués à la progression de la famine, de la misère et de la maladie constituent de véritables méfaits de notre temps,
Le vivre ensemble est menacé à travers une gouvernance politique fondée sur l'ethnocentrisme et le manque de dialogue, une gestion sociale caractérisée par l'intolérance et la privation de la population de ses droits les plus élémentaires, une gouvernance économique défaillante et catastrophique avec pour socle le népotisme et le favoritisme,
Les touts culturels et sportifs du pays ont été sacrifiés au profit d’intérêts individuels égoïstes et matérialistes. La voix politique de la Guinée, la performance de ses équipes sportives et autres orchestres de musiques modernes et traditionnelles comptaient sur le plan panafricain et mondial,
L’Etat est quasi défaillant depuis plusieurs années dans ces missions régaliennes : justice, sécurité, éducation, santé, développement des infrastructures nécessaire au développement de l’économie et de l’attractivité du pays pour les investisseurs.
Comme vous le voyez à travers ces exemples non exhaustifs de ce travail de diagnostic réalisé par mon parti, le constat est sévère et accablant. Tous ces maux ont plongé notre population dans un état de désespoir, de fatalisme et d’abandon. La confiance est minée et il appartient à tous ceux qui souhaitent agir pour le redressement de notre pays de travailler à la reconstruction de cette confiance.
En résumé, le modèle Guinéen qui a été et qui est à l’œuvre, ne parvient pas à venir à bout des innombrables injustices sociales et économiques qui caractérisent notre pays. Nous sommes tous autant que nous sommes, responsables de cette situation. Il me semble en ce qui me concerne, que c’est en endossant collectivement cette responsabilité de l’échec que nous parviendrons à corriger la trajectoire du sous développement et apporter en tant que responsable politique des solutions répondant aux aspirations profondes de nos populations.
Le chemin sera difficile, mais rien ne doit entamer notre détermination et notre persévérance pour repenser et changer le modèle Guinéen, car l’espoir est permis et notre pays dispose d’atouts nombreux et incomparables :
Une démographie dynamique et une jeunesse nombreuse et courageuse,
Des ressources naturelles abondantes,
Une pluviométrie et une hydrométrie propices au développement agricole,
Une ouverture sur la mer et sur de nombreux pays voisins,
Une histoire riche…

Aussi, le programme que je propose avec mon parti, entend s’appuyer fortement sur nos atouts tout en tirant les leçons du passé pour mettre en œuvre des chantiers opérationnels pouvant améliorer rapidement les conditions de vie de nos concitoyens et jeter sur le moyen terme les bases d’un véritable développement de notre nation et l’amener ainsi à trouver une place prépondérante dans le concert des nations africaines et des nations du monde.
Le PGPD a une vision : celle d’une Guinée dans laquelle, tous les guinéens jouissent équitablement de droits politiques, de droits sociaux économiques et s’acquittent également de leurs devoirs de citoyens ;
Le PGPD a une mission : celle de défendre en tant que parti politique responsable, pacifiquement et dans le respect absolu des principes républicains de démocratie, les intérêts des guinéennes et des guinéens et d'œuvrer à l'avènement du progrès démocratique, du progrès socio- économique et du progrès culturel pour notre nation.

S’inspirant de ce diagnostic sans concession fondé sur la vérité et sur les atouts de notre pays, le programme élaboré par la direction de mon parti avec l’appui de sa base militante, le programme du PGPD s'articule autour de huit principaux axes structurants se déclinant en plusieurs mesures opérationnelles.
Mes chers compatriotes, avec mon programme, je vous invite à faire le choix de l’audace.
Vous devez oser.
Oser le changement:

En tournant le dos à la mauvaise gouvernance qui détruit le tissu social et enfonce notre pays dans la pauvreté et la misère,
En choisissant le chemin du changement et du progrès,
En faisant le choix de la jeunesse et du renouveau de la classe politique, et vers une Guinée prospère pour tous.
En faisant confiance au PGDP et à ses propositions tournées vers l’avenir
En 2015 n’ayez pas peur de faire le vote de l’audace avec le bulletin PGDP.

Je vous remercie.
Mme YANSANE Bintou TOURE
Présidente du PGDP

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER