Tibou Kamara: " je suis prêt à m'investir dans tout schéma qui rassemble pour s'attaquer aux problèmes de fond de notre pays"

Tibou Kamara:
0 commentaires, 1 - 12 - 2015, by admin

Le Président de la république, Alpha Condé a, en marge du sommet de Paris sur le climat, rencontré l'ancien ministre d' état secrétaire général à la présidence Tibou KAMARA conakryactu.net. Un tête à tête dans une ambiance bon enfant. Comment en est on arrivé là ? Qu'est ce qu'ils se sont dit ? L'ancien bras droit du général Konaté est-il prêt à composer avec Alha Condé pour l'intérête supérieur de la Nation ? Interview... Comment est arrivée votre rencontre avec Alpha Condé à Paris ? Tibou Kamara: depuis que le président de la République et moi nous sommes parlé au téléphone, il y'a quelques semaines, nous avons gardé le contact. Il a souhaité que je le rencontre à Paris afin qu'on approfondisse nos discussions sur certaines questions. Dans quelle ambiance s'est déroulée votre audience, après ces années de malentendus entre vous deux ? Tibou Kamara: dans une ambiance de chaleureuses retrouvailles. L'audience, qui a démarré en tout début d'après-midi, s'est poursuivie jusqu'au-delà de 21h. Pendant plusieurs heures, nous nous sommes parlé avec franchise. Et nous sommes remémoré des souvenirs communs. Au bout de la journée, notre amitié mise en mal par ces cinq dernières années de séparation est remontée à la surface. Et cela est plus important à mes yeux que les autres considérations de toutes sortes. Que vous a exactement dit Alpha Condé ? Tibou Kamara: En substance, il m'a dit que le Alpha du second mandat sera différent de celui du premier. Il m'a confié avoir beaucoup appris de la Guinée et des Guinéens au cours des cinq dernières années. Fort de cette expérience, il compte opérer les ruptures qu'il faut pour arriver à relever deux défis. Le premier défi est économique, il consiste à redresser l'économie du pays mise à mal par Ebola, par l'affrontement pouvoir-opposition et par des habitudes de mauvaise gouvernance. Le second défi consiste à remettre de l'ordre et à restaurer l'autorité de l'Etat pour mettre fin au chaos qui plombe tout progrès. Pour ce faire, le président entend s'appuyer sur des Guinéens qu'il va choisir sur la base du seul critère du mérite, loin des considérations ethniques et partisanes. Avec quelle impression êtes-vous sorti de l'audience ? Tibou Kamara: J'en sorti rempli d'espoir. J'ai senti en Alpha Condé un désir de rassembler le pays pour le mettre au travail, mais aussi une volonté de combattre certaines pratiques rétrogrades. Il entend orchestrer un énorme chamboulement au niveau des différents postes de l'administration pour arriver à mettre l'homme qu'il faut à la place qu'il faut. Dans ce nouvel ordre, êtes-vous prêt à travailler avec celui que vous avez combattu toutes ces cinq dernières années ? Tibou Kamara: Je n'ai jamais combattu un homme, mais un système. Si Alpha, qu'on ne peut que croire sur parole, s'engage résolument dans ce chantier de redressement national, tout Guinéen, à quelque niveau que ce soit, a l'obligation de l'accompagner. Je ne fais pas exception à la règle. Indépendamment de toute logique de poste ou de tout calcul de positionnement personnel, je me reconnais et suis prêt à m'investir dans tout schéma qui rassemble pour s'attaquer aux problèmes de fond de notre pays. In conakryactu.net

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER