Général Konaté: " Les Peuls sont des Guinéens comme les autres. Si l'un d'entre eux est élu, on doit l'installer, conformément à la loi, à " Sékhoutouréyah".

 Général Konaté:
0 commentaires, 7 - 6 - 2017, by admin

La rencontre était très attendue. Comme annoncé par nouvelledeguinee.com, l'ancien héros de la guerre contre les rebelles en Sierra Léone, au Libéria et en Guinée Forestière, le général Konaté, a eu, lundi dernier, un deuxième entretien en tête à tête avec le leader de l'opposition guinéenne, à George V, un luxueux palace sis dans le très chic 8 e arrondissement de Paris. Un entretien décisif...
Cette fois ci encore, rien a filtré de ce huis clos entre l'ancien président de la transition et le leader de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée. Au terme de la rencontre, tout sourire, l'ancienne figure de proue du Conseil National pour la Démocratie et le Développement a néanmoins accepté de se prêter aux questions de nouvelledeguinee.com. Coup de théâtre, le " Tigre", nom de guerre de l'ancienne bête noire des rebelles, affiche son soutien à Cellou Dalein Diallo dans la bataille de Sékhoutouréyah en 2020.
" Il faut que la Guinée évolue. Il faut que les Guinéens abandonnent cette habitude qu'ont certains intellectuels de dire: " tout sauf un peul". Moi, en tant que citoyen Guinéen, je ne cautionne pas et je ne cautionnerai jamais ce genre d'idées retrogrades et contraires aux lois de la République de Guinée. Les Peuls sont des Guinéens comme les autres. Si l'un d'entre eux est élu, on doit l'installer, conformément à la loi, au Palais " Sékhoutouréyah". Et je sais que Cellou Dalein Diallo, que les Guinéens aiment et respectent, a toutes les chances d'être élu en 2020. Ce ne serait d'ailleurs que justice rendue. Parce que le premier ministre Cellou Dalein aime la Guinée. Il l'a suffisamment prouvé lorsqu'il était au gouvernement et pendant la présidentielle de 2010. A l'époque, il avait évité à la Guinée des violences qui auraient pu déboucher sur une guerre civile. Personnellement, en tant que citoyen Guinéen, je soutiendrai Cellou Dalein Diallo en 2020", a déclaré, à nouvelledeguinee.com, l'homme qui a inscrit son nom en lettres d'or dans les annales de l'histoire récente de la Guinée.
L'opposant Cellou Dalein Diallo a promis, une fois élu, de reconnaître le statut d'ancien président au général Konaté. Le leader de l'UFDG soutient à cor et à cri que cette future reconnaissance n'est pas une faveur, mais plutôt un droit pour le généralissime. C'est le cas, par exemple, du général Djibo au Niger dont l'actuel président, Mohammadou Youssoufou, a reconnu sans histoire le statut d'ancien chef d'Etat. Et aux yeux du chef de file de l'opposition guinéenne, malgré les difficultés rencontrées pendant la transition en 2010, le général Konaté a tenu parole, a respecté ses engagements, préférant quitter le pouvoir volontairement. Sans effusion de sang.
Nouvelledeguinee.com

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER