KPC à Génève: " Les employeurs guinéens sont préoccupés par le phénomène de l’immigration clandestine en plus de la situation des travailleurs migrants".

KPC à Génève:
0 commentaires, 20 - 6 - 2017, by admin

Le mercredi 7 juin 2017 s’est tenue à Genève la 106 ème Conférence Internationale du Travail. La Guinée a été représentée par une forte délégation dirigée par le 1er vice-président de la Confédération Patronale des Employeurs de Guinée (CPEG) en la personne de Monsieur CAMARA Kerfalla (PDG du Groupe GUICOPRES).
Ci-après le discours tenu par Mr CAMARA Kerfalla à la tribune de l’Organisation Internationale du Travail (OIT).

Monsieur le Président,
Messieurs les Vice-Présidents,
Monsieur le Directeur Général du Bureau International du Travail,
Mesdames et Messieurs Membres des Délégations sœurs,
C’est une fierté renouvelée pour moi de prendre la parole pour la seconde fois consécutive devant le parlement mondial en charge des questions du travail qui réunit chaque année les Gouvernements des pays membres de l’OIT ainsi que les représentants des syndicats d’employeurs et d’employés les plus représentatifs desdits pays. Cette année, c’est les employeurs de Guinée à l’unisson qui participent à la 106ème session de la CIT.
Avant tout propos, permettez-moi de présenter au bureau qui dirige la présente session, au Président du Conseil d’ Administration et au Directeur Général du BIT ainsi qu’à ses précieux collaborateurs, mes chaleureuses félicitations pour l’inestimable travail qu’ils abattent nuit et jour afin que les objectifs de l’OIT soient raisonnablement atteints.
Mesdames et Messieurs,
En 2016, la CIT a élaboré une série de mesures visant à garantir une meilleure organisation des chaînes d’approvisionnement mondiales en vue de réduire la pauvreté dans le monde d’ici 2030. Elle a également mené des réflexions faisant la promotion du travail décent, gage d’une paix et d’une stabilité durables.
Le patronat guinéen salue cette démarche et ne ménagera aucun effort pour l’atteinte des objectifs visés aux côtés de ses partenaires sociaux.
Cependant, pour améliorer l’application des conventions ratifiés et celles en voie de ratification, le patronat guinéen suggère le renforcement des capacités de tous les acteurs concernés.
Monsieur le Président,
Les employeurs guinéens sont préoccupés par le phénomène de l’immigration clandestine en plus de la situation des travailleurs migrants.
C’est pourquoi la mise en œuvre d’une approche stratégique de financement dans des secteurs porteurs à haute intensité de main d’œuvre et activités génératrices de revenus s’avère indispensable.
L’opérationnalisation du Forum des investisseurs privés africains permettrait d’accélérer le processus.
Reconnaissant la complexité du problème et la dimension humaine du phénomène, le secteur privé guinéen considère que pour éradiquer de manière durable ce fléau, il faut des investissements massifs dans les secteurs stratégiques en Afrique, notamment l’agriculture, l’agro-industrie, l’industrie manufacturière, la pêche, l’élevage et les NTIC.
Pour ce faire, il est souhaitable que la communauté internationale accompagne l’Afrique en renforçant ses capacités techniques et financières dans les domaines ci-après :
- L’encadrement professionnel des jeunes ;
- Le renforcement de la bonne gouvernance et le système judiciaire ;
- L’accès au financement des jeunes porteurs de projets ;
- L’élargissement des opportunités d’emplois et de création de revenus dans les zones défavorisés ;
- La diversification de l’économie.
Monsieur le Président,
Le dernier sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine a placé l’année 2017 sous le thème : Profiter du dividende démographique pour investir dans la jeunesse. Le patronat guinéen suggère à l’OIT de donner un contenu à cette thématique actuelle et importante.
Pour terminer, les employeurs de la République de Guinée au nom desquels je m’exprime offriront à temps opportun leurs expériences en matière de dialogue social et de négociations nécessaires au renforcement du travail décent et à l’équilibre social.
Je vous remercie de votre attention.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER