RAMADAN 2010 : Commerçants, Allah vous voit !

RAMADAN 2010 : Commerçants, Allah vous voit !
0 commentaires, 13 - 8 - 2010, by admin

Quel est ce moustique qui vous refile le palu de la hausse des prix ? Mais, hum, tout n’est pas que blanc comme zom-koom. Je vais parler d’abord de ces gens qui, malgré le fait que l’imam s’égosille à prêcher que ce mois est synonyme de pardon, continueront à nourrir et à dorloter dans leurs coeurs, des rancunes et rancoeurs tellement vieilles qu’elles sont ratatinées et ridées. Je parle de ces voisins qui se regardent pire qu’en chiens de faïence, ne sachant pas que la vie est trop courte sur terre pour la perdre en jérémiades inutiles. Je décoche ensuite une boule de boue à ces grands musulmans qui, au lieu de donner l’aumône, la zakat, à ceux qui en ont besoin, vont plutôt gaver les magasins d’imams et autres marabouts qui n’en ont que faire. Tout ça pour qu’on oublie qu’ils ne sont pas de bons "locataires" de leur mosquée. Dieu vous voit ! Dieu vous voit aussi, messieurs et dames les commerçant(e)s ! Chaque année, c’est la même chose ! Quel est donc ce moustique qui vous pique et vous refile à chaque ramadan le palu de la hausse des prix des denrées de base, comme le petit mil et le sucre ? Non, ce n’est pas gentil et surtout, ce n’est pas pieux de votre part ! Mais vous avez raison : y a pas Dieu dans business ! Mais il faut dire aussi aux gens de ne pas exagérer. Ce n’est pas parce que c’est ramadan qu’il faut manger comme un sultan ! On peut faire le jeûne avec le budget habituel, il suffit d’adapter le menu : manger bien le matin et léger à la rupture. Et de grâce, évitez de vouloir rattraper ce que vous avez perdu ! Les nutritionnistes disent que cela peut devenir du suicide. Et ce dernier mot peut valoir pour les gérants de restaurants. Mention spéciale aux femmes ! Ce n’est pas la peine de préparer à midi comme pour nourrir un bataillon. Mais s’il y en a qui vont pleurer, c’est bien mes amis tenanciers de bars, maquis et autres débits de boisson. Tout, ou presque va se vider. Eh, attendez ! Je ne suis pas si fou pour dire que ce sont les musulmans qui remplissent les bars ! Mais comme on est dans un pays de solidarité, les musulmans "accompagnent" leurs frères et amis chrétiens dans ces lieux. Voilà pourquoi ils sont si pleins en temps de non ramadan. J’y pense ! J’aimerais bien avoir l’avis des gardiens des chambres noires ... Je n’ai rien dit, hein ! Ce que j’ai plutôt dit, c’est que tous ces maris machos doivent convenir et dire ensemble, "mention spéciale aux femmes !" Si vous ne le dites pas, vous êtes ingrats ! Car, elles ne dormiront presque plus et vous savez qu’un ramadan sans une femme au fourneau, c’est euh... l’enfer pendant 30 jours ! Les célibataires croyants, sans sœurs ni femme à côté ne diront pas le contraire. Bon, il est l’heure pour moi d’aller casser mon carême. Quoi ? Qui est fou pour croire qu’il est déjà au paradis. Le Fou

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER