Dubreka: une jeune fille se suicide parce qu'elle a perdu sa virginité

Dubreka: une jeune fille se suicide parce qu'elle a perdu sa virginité
0 commentaires, 10 - 6 - 2020, by admin

Une fillette de 15 ans s’est donné la mort par pendaison mardi, 09 juin, suite à une visite médicale attestant qu’elle a perdu sa virginité au quartier Nèguèyah, au Km5, préfecture de Dubreka.
Cette visite médicale effectuée par un médecin à la demande de ses parents pour contrôler sa virginité. Le médecin a déclaré à ses parents qu’elle a perdu sa virginité.
Après les reproches des parents, l’épouse de l’oncle de la victime a découvert le corps de la fillette suspendu au-dessus d’une chaise dans la chambre. Les cris de la femme ont alerté le voisinage. Comme une trainée de poudre, la nouvelle s’est rapidement répandue à travers la ville et environnants.
La fillette qui s’est donnée la mort par pendaison s’appelle Madiouba Koma. Elle était âgée de 15 ans, et faisait la classe de 5eA à l’école élémentaire de Nèguèyah (Km5) dans la commune urbaine de Dubréka.
Elle était orpheline de mère et vivait avec son oncle maternel au quartier Nèguèyah(Km5). La seconde épouse de ce dernier à qui elle est confiée, selon nos sources, exerçait un contrôle strict sur la fillette pour ne pas qu’elle fasse des bêtises. Malgré ce contrôle, la fillette rentrait souvent tard la nuit.
Samedi 6 juin, la même fille est rentrée tard la nuit avec un téléphone en main. Lors que l’épouse de son oncle lui a demandé à qui appartient ce téléphone, elle a dit que c’est pour une de ses copines. Le téléphone a été confisqué par ses parents. C’est ainsi qu’il a été décidé de vérifier sa virginité. Après l’examen du médecin, il s’est révélé qu’elle n’est plus vierge. Une mauvaise nouvelle qui a été perçue par ses parents comme une infamie qui salie toute la famille.
Le dossier de ce suicide par pendaison de cette fillette de 15 ans se trouve au niveau des services de sécurité de Dubréka.
AGP

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER