Bienvenue au Royaume du « Gouverner autrement » ( Tribune )

Bienvenue au Royaume du « Gouverner autrement » ( Tribune )
0 commentaires, 12 - 4 - 2021, by admin

Par Nadia Nahman
La Guinée vit sous le joug d’un gouvernement dont le manque de vision et d’humanisme le dispute à l’inconséquence et à l’amateurisme.
Un gouvernement qui affirme haut et fort préférer l’ordre à la loi et sous le magistère de qui l’on assiste, sous le prétexte de la restauration de l’ordre, à des tirs à balles réelles sur des manifestants pacifiques, en plein exercice de leur droit constitutionnel.
Les ONG de défense des droits de l’homme comme la FIDH, Amnesty International et HRW n’ont cessé de dénoncer ces crimes récurrents et surtout l’impunité accordée aux criminels. À côté de ces ONG, le rapport accablant du département d’Etat américain fait mention d’assassinats illégaux ou arbitraires, y compris des exécutions extrajudiciaires perpétrés par le gouvernement ou en son nom.
Un gouvernement qui, au lieu d’ouvrir des enquêtes pour identifier les auteurs de ces crimes, affirme qu’il ignore la provenance des balles et rejette finalement sans aucune preuve la responsabilité des crimes sur l’Opposition, transformant ainsi les victimes en bourreaux.
Est-ce parce qu’il considère être le vrai commanditaire de ces assassinats qu’aucune enquête n’est diligentée ?
À qui profite l’impunité garantie aux bourreaux ?
Ces questions méritent d’être posées.
Un gouvernement dont le mépris des Guinéens conduit à entreprendre, en pleine crise sanitaire et économique, la démolition, sans ménagement ni indemnisation, des kiosques, boutiques et maisons d’habitations des citoyens qui occupent, selon lui, l’emprise des voies publiques ou des zones réservées.
En effet, après avoir fièrement réduit en poussières sous les caméras de la RTG des centaines de boutiques et de maisons d’habitations, le même gouvernement qui, perdu dans les méandres du Gouverner autrement, vient dire, sans doute pour protéger le vrai commanditaire de cette opération qui a fait des centaines de sans -abris et privé des milliers de guinéens de leurs sources de revenus, qu’il ne sait pas qui a donné l’ordre de démolir les bâtiments des pauvres citoyens.
Ici, la réalité dépasse allègrement la fiction.
Avec ces dénégations tous azimuts du gouvernement, on a la preuve magistrale que gouverner autrement signifie en réalité ne pas gouverner.
Membres de l’Opposition et adversaires du troisième mandat, préparez-vous ! Ce pouvoir, dont l’absence de scrupules dépasse l’entendement humain, ne se gênera pas de vous attribuer ces destructions de biens de citoyens tout comme il a tenté de vous faire porter la responsabilité des assassinats de vos propres militants qui manifestaient contre la fraude électorale et le changement de Constitution.
Mobilisons-nous pour préserver notre dignité !

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER