USA: les évêques catholiques menacent Joe Biden d’être privé de communion

USA: les évêques catholiques menacent Joe Biden d’être privé de communion
0 commentaires, 20 - 6 - 2021, by admin

D’autres personnalités politiques pourraient subir le même sort.
Il est un fervent catholique, il va à la messe au moins une fois par semaine, et pourtant, Joe Biden pourrait bientôt se voir privé de communion (c’est-à-dire d’eucharistie). C’est en tout ce que laisse présager la dernière décision de la conférence des évêques catholiques américaine (USCCB). Ce 18 juin, elle a voté en faveur de la mise en place d’un texte qui pourrait interdire la communion à toutes les personnes engagées en politique soutenant le droit à l’avortement. Une initiative à laquelle Joe Biden n’a pas manqué de réagir.
Une menace à moitié sérieuse
Le vote est d’autant plus frappant qu’il a été clair et net. Une grande majorité des évêques sont en faveur de cette mesure punitive avec 168 voix pour et seulement 55 contre. Ils veulent de cette façon éviter une soi-disant contradiction au sein de l’Eglise catholique, bien qu’en Europe, le sujet ne pose pas de problème particulier. Après ce vote, l'évêque Kevin Rhoades a affirmé ne « pas pouvoir répondre » lorsqu’il lui a été demandé si Joe Biden pourrait quand même recevoir l’eucharistie par la suite.
Interrogé sur le sujet, le président américain ne s’est pas montré très affecté. « C'est privé et je ne pense pas que cela arrivera », a-t-il simplement déclaré ce vendredi. Il faut dire que ce n’est pas la première fois que Joe Biden est visé par une telle menace. Il y a quelques années, il s’est déjà vu refuser dans une église de Caroline du Sud ce rite essentiel de la foi catholique où le croyant reçoit l'hostie, symbole du sacrifice de Jésus-Christ. Il avait alors rappelé que même le pape lui avait offert ce sacrement.
Mis-à-part lui, d’autres personnes pourraient également être concernées, dont la très populaire démocrate Alexandria Ocasio-Cortez. Ce vendredi, elle a signé une déclaration commune de 60 élus démocrates catholiques appelant l’Eglise américaine à ne pas « militariser » l’eucharistie.
Cela dit, quoi qu’il arrive, le texte a peu de chances de voir vraiment le jour. Il faudrait pour cela que l’USCCB ait l’accord du Vatican. Or le pape François ne semble pas disposé à aller en ce sens. Une telle décision aurait sans aucun doute un écho négatif considérable en Europe.
Peu avant le vote, un proche du pape avait d’ailleurs demandé aux évêques américains de ne pas utiliser l’eucharistie comme « arme politique ». Finalement, ils n’en ont eu cure. Le signal est à vrai dire surtout politique dans le sens où les Eglises ont une énorme influence sur les électeurs américains.
Soirmag

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER