KPC, médiateur culturel? Lévi Bobo et Mousto font la paix des braves...Yama Séga et Manamba Kanté enterrent la hache de guerre

KPC, médiateur culturel?  Lévi Bobo et  Mousto font la paix des braves...Yama Séga et Manamba Kanté enterrent la hache de guerre
0 commentaires, 23 - 7 - 2021, by admin

Ah ! Le show biz, partout dans le monde, la célébrité, on l’a constaté, rime avec la jalousie, parfois, avec la méchanceté. En tant qu’acteur de ce milieu depuis plus de deux décennies, j’ai eu le privilège d’être témoin de plusieurs actes de jalousie, de méchanceté et de réconciliation des chanteurs de renom sur le plan local.
Je me souviens de la réconciliation historique entre les chanteurs Ibro Diabaté et Yaya Bangoura sur le plateau de l’émission Télé ‘’Grand Public’’ de Mohamed Max Camara en 2001. J’étais un des invités au compte de mon journal Podium Magazine. L’instant captivant quand les deux se sont donnés des accolades.
Mais, la soirée chez KPC que je vais vous raconter est encore plus riche en émotions, en anecdotes et en symboles. Je suis resté assis pour vivre tout ça et me dire : ‘’Oui je suis encore dans ce show biz’’.
Quand je suis marqué, je prends la parole avec le ‘’Je’’ dans cette rubrique ‘’La Loupe de Marco Ibrahim’’. Donc, permettez que je dise deux mots de cette soirée salimafo au domicile privé de Kerfalla Camara KPC à Lambanyi
Une soirée mémorable sui restera gravée en lettres d’or dans les annales de l’histoire du show biz Guinéen.
Tabaski 2021. Il est 18 h et quelques quand je franchi le portail de la résidence de mon patron, Kerfalla Camara KPC, Président du Hafia Football Club, PDG du groupe Guicopres, Président de la Fondation KPC pour l’Humanitaire… premier investisseur culturel de la Guinée (Premier investisseur de football de Guinée, ça c’est une autre paire de manches).
A l’occasion des grandes fêtes, on se retrouve chez lui pour lui souhaiter bonne fête, comme il est de coutume chez, échanger et passer un moment de détente autour de mets succulents et un verre de bissab et djindjan…
Je rentre dans la cour pour retrouver autour de la table de KPC, une vieille connaissance, le journaliste Mohamed Bangs Bangoura de retour de Paris, la chanteuse Yama Séga, le très utile IKK DJ, Mory Camara, le très drôle-maker conseiller de KPC, Ibrahima Enfant Camara, un ami de KPC
Nous étions installés sur la terrasse de la grande salle qui abrite, la luxueuse salle de projection de cinéma et la salle de réunion. Une fine pluie s’est invitée au moment où arrivaient, Ibrahima Sory Sacko, ‘’Bro’’ et Bouna Soumah tous deux membres de la famille de KPC.
Peu après, les chateurs Lévi Bobo et Dj Papus auteur de ‘’Affaire Pantalon’’ rejoignent la table. Puis, c’est Mousto Camara qui arrive. Une autre vieille connaissance Malick Katy, un ancien opérateur culturel, membre de la team Tidjane World Music, fait son entrée Et Yama Séga se leva pour accompagner son chant diffusé du phone de KPC, transformé en DJ de circonstance (Rires).
Mais, au même moment, il a commencé à pleuvoir des cordes. KPC demande à tous de rentrer dans la salle de cinéma. Des sifflements de surprises de ceux qui n’étaient pas, encore, entré dans cette salle, m’ont rappelé que nous sommes des privilégiés.
Réconciliations, accolades, poignées de mains…du mécène culturel, KPC devient le médiateur culturel
A peine installé avec le premier playback de Yama Séga que le chanteur Fish Killa, lead vocal d’instinct Killer nous rejoint. Ainsi, on se retrouve avec Yama Séga, Levi Bobo, Dj Papus, Mousto Camara, Fish Killa et le show continuait de plus belle.
On a retrouvé Mohamed Bang’s des grands soirs au mic pour annoncer le passage des artistes… Le genre de show qui vous tonifie par son improvisation favorisée par un heureux hasard autour du grand mécène culturel KPC.
La soirée était tellement belle et inédite que nous n’avons pas vu le temps passé. Vers 23H, c’est le chanteur Petit Kandia qui vient aussi prester. Dans la foulée, le maitre des lieux a demandé au présentateur d’appeler Levi Bobo et Mousto pour se donner des accolades et promettre qu’ils ont définitivement enterré la hache de Guerre. KPC a pris la parole en ces termes : « Je vous prie de ne pas laisser les femmes et les hommes vous diviser. Moi, vous m’avez donné le courage de continuer à vous aider toujours dans la mesure du possible … ».
Au moment où, on annonçait la fin de cette belle soirée, le couple Soul Bang’s-Manamba Kanté fait son apparition. Ah là ! la belle soirée sera clôturée par le chant lou-bé. Mais, avant leur prestation, Bang’s à la demande de KPC appelle l’auteure de ‘’Bloqué’’ sur la petite scène.
En fait, les deux chanteuses ; Yama Séga et Manamba Kanté se boudent depuis des mois. Il leur a été demandé de se réconcilier pour de vrai. Après les poignées de main et les accolades, chacune a pris la parole.
On retiendra que Manamba est la tante maternelle de Yama, elles sont donc de la même famille biologique. Sous la médiation de KPC, les deux acceptent de redevenir de vrais membres de la famille. Je l’ai noté au début, le show biz Guinéen est un labyrinthe souvent difficile à arpenter. Il faut des points de convergences comme KPC pour rallier des positions presque souvent tranchées.
On peut écrire, enfin, que KPC, qui est le premier mécène de la Culture Guinéenne, en est désormais le grand médiateur. Une soirée qui m’a profondément marqué en prestations et en faits historiques.
La rédaction avec leconakryka

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER