Téléphonie: vers une guerre sans merci entre l' Etat et Orange Guinée ?

Téléphonie: vers une guerre sans merci entre l' Etat et Orange Guinée ?
0 commentaires, 30 - 7 - 2021, by admin

Entre OrangeGuinée et l’Etat guinéen, la guerre semble déclarée. Le directeur de l’ARPT, Autorité de régulation des postes et télécommunications, Yacouba Cissé, a animé une conférence de stress ce jeudi 29 juillet, pour vider son sac. Taxation, contrôle, il a tout brossé.
De la taxation, le dirlo de l’ARPète le plomb : il n’y a aucune surtaxe sur les sociétés de téléphonie, contrairement à ce que défend la FESTEL qui brandit un rapport du GSMA. «La TVA, c’est 18% de l’activité menée, l’impôt sur la société, c’est 3%. Mais les multinationales sont très méchantes, nous ne céderons jamais à la domination étrangère, elles disent que c’est 64% de taxation, c’est faux».
Selon le Cissé, dans les bénéfices du Groupe Orange, OrangeGuinée a mobilisé plus de recettes que les autres de la sous-région : «Orange-Guinée a fait 19% de profit, premier dans la sous-région, très loin de la Sonatel 5%, Malitel moins de 5%. On s’est laissé faire, ce n’est plus le cas. Dire qu’il y a trop de taxes, c’est pour décourager les investisseurs».
Yacouba Cissé a reconnu que le manque de contrôle pénalise les consommateurs, et les sociétés de téléphonies profitent pour frauder : « Faute de contrôle, Orange a caché plus de 250 liens frauduleux. Orange ne voulait pas envoyer un agent, pour être présent» à la vérification de la fraude. Bientôt les soucis d’arnaque seront résolus, avec la mise en place des équipements de contrôle. Ainsi, soit-il !
La rédaction avec lelynx.net

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER