Pays-Bas: le gouvernement autorise la fille du roi à épouser une femme

Pays-Bas: le gouvernement autorise la fille du roi à épouser une femme
0 commentaires, 14 - 10 - 2021, by admin

Le gouvernement néerlandais s’est également prononcé sur ce qui arriverait avec l’ordre de succession.
C’est un cas unique dans l’histoire des monarchies européennes. Ce mercredi, le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, a dû trancher sur une question inédite: est-il possible d’organiser le mariage homosexuel de l’héritière du trône des Pays-Bas, Catharina-Amalia (ou tout simplement Amalia), fille aînée du roi Willem-Alexander ? Et sa réponse, c’est oui. Puis des parlementaires ont interrogé le gouvernement sur un autre point: est-ce que la princesse pourra garder son droit au trône et qu’arriverait-il après elle ?
Une question à moitié réglée
Pour la question des droits d’Amalia à succéder à son père, Mark Rutte est très clair. « Le cabinet ne voit pas pourquoi un descendant ou un souverain devrait abdiquer si il ou elle souhaite épouser une personne du même sexe », explique-t-il. Quant à l’ordre de succession des enfants nés d’un mariage homosexuel, la question est renvoyée à plus tard, le gouvernement de Mark Rutte étant démissionnaire et le Parlement étant amené à se prononcer sur l’affaire. Seule précision à ce propos: la Constitution des Pays-Bas déclare sur la succession au trône qu’elle appartient à un « descendant légitime ».
En parallèle de cette affaire, Belga a voulu savoir ce qu’il en serait s’il arrivait la même chose en Belgique, où il faut l’autorisation du Roi et du gouvernement pour qu’un héritier du trône se marie tout en gardant ses droits à la couronne. Le Premier ministre belge, Alexander De Croo, affirme qu’à titre personnel, il ne verrait aucun problème à accepter un mariage royal homosexuel.
Soirmag

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER