Ligue 1 Salam: Flamme Olympique punit le champion de Guinée, le Horoya AC

Ligue 1 Salam: Flamme Olympique punit le champion de Guinée, le Horoya AC
0 commentaires, 24 - 11 - 2021, by admin

La Flamme Olympique a eu raison du Horoya AC cette année encore pour son match en retard de la 3ème journée, ce mardi au stade Petit Sory de Nongo.
Cet exploit a été l’œuvre de Amadou Oury BARRY et de ses coéquipiers. Pourtant, le champion de Guinée a bel et bien dominé la partie et obtenu de belles occasions, voir même … des penalties mais non sifflés.
D’ailleurs c’est le Horoya AC qui commence bien en pressant dès l’entame. Ainsi, Fodé CAMARA s’appuie sur Yakhouba BARRY dans le dos de la défense, voit tout de suite la position avancée d’Almamy Amadou BANGOURA et voulant anticiper permet à ce dernier de se saisir facilement du cuir, suivi d’un autre ballon repris latéralement par Yakhouba BARRY qui élimine Almamy Amadou avant de faire un centre repris de la tête par Boniface HABA, hélas hors du cadre.
Après cela, les deux font jeu égal, soudain Baffour SEBE trouve sur le côté Khadim DIAW lequel balance dans la surface un ballon qui passe de justesse à côté du but adverse. C’est à la 23e que Abdourahamane KABA en cours de jeu reprend un second ballon puis bat Sékou SYLLA pour l’ouverture du score (1-0, 23e).
Le Horoya AC ne rend pas les armes, croyant toujours à ses chances. A raison puisque sur un exploit individuel le capitaine Ocansey MANDELA ira battre Almamy Amadou BANGOURA (1-1, 28e). Après l’égalisation, malgré les assauts des Matamkas, le score de cette première période ne changeait pas.
A la reprise la même chose se reproduit, car c’est encore Fodé CAMARA qui trouve sur un renversement Khadim DIAW (48e) lequel tente un centre mais son ballon est mal repris.
Sur une belle combinaison MANDELA trouve sur le côté Issiaka SAMAKE qui voit son ballon trainer dans la surface et malheureusement Boniface HABA met son pied pendant que Yakhouba BARRY armait son tir.
Un peu plus tard c’est encore MANDELA comme à la première période qui perturbe toute la défense avant d’être fauché dans la surface, mais l’arbitre ne siffle pas, dommage… A la 76e, le Horoya aurait pu marquer sur un coup de tête intercepté par un défenseur.
C’est vers la fin de la rencontre que la Flamme Olympique met le feu. Sur une erreur défensive, Amadou Oury BARRY s’en va battre Sékou SYLLA (2-1, 90+2) et ainsi, comme l’année passée, Flamme Olympique inflige sa première défaite au Horoya AC.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER