Mamou fête l'an 57 de l'anniversaire de l'armée guinéenne

Mamou fête l'an 57 de l'anniversaire de l'armée guinéenne
0 commentaires, 2 - 11 - 2015, by admin

Par Alpha Diallo, à Mamou A l’instar des leurs collègues du reste du pays, les forces armées de Mamou ont fêté, dimanche 1 novembre 2015, leur 57 eme anniversaire. Le Bataillon Autonome de Mamou a servi de cadre à cette cérémonie. Cette fête était placée sous la haute autorité du gouverneur de Mamou Amadou Oury Diallo. On notait aussi la présence du préfet de Mamou Mory Diallo , le président de la délégation spéciale de Mamou Elhadji Oumar Diallo, la ligue islamique l’ensemble des corps habillés . Le gouverneur Amadou Oury Diallo, dans son discours, a rendu un vibrant hommage aux militaires guinéens. "l’armée guinéenne dans sa son ensemble, je veux dire la douane, la police ,la gendarmerie, Vous êtes un tous vous êtes en train d’honorer notre pays . L’armée guinéenne a aidé beaucoup de pays pour l’obtention de leurs indépendances, mais l’armée a une dimension plus importante . Aujourd’hui vous êtes au Mali. Vous représentez dignement la Guinée . Un peu partout en Afrique il y a des tensions vous êtes obligés de rester mobiliser". Et le lieutenant colonel Aly Badara Camara d'enchaîner : " à l’occasion de la fête anniversaire de notre vaillante armée, permettez moi de faire le récit de quelques points qui méritent d’êtres portés à la connaissance de toute les autorités est la population de Mamou . C’est l’occasion de traduire les sentiments de satisfaction de traduire notre reconnaissance au chef de l’état commandant en chef des forces armées des efforts qu’il est en train en vue d’outiller l’armée des textes juridiques et réglementaires". Il faut rappeler, lors de cette fête, aucune démonstration n’a été faite par l’armée, les responsable ce sont contentés des discours. Cette fête a été clôturée par un déjeuner et un match de football au Bataillon Autonome de Mamou.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER