Pourquoi Cellou Dalein n'a pas boycotté le scrutin du 11 octobre dernier ?

Pourquoi Cellou Dalein n'a pas boycotté le scrutin du 11 octobre dernier ?
0 commentaires, 3 - 11 - 2015, by admin

Par Mamadou Saliou Diallo Jusqu'à la dernière minute,l' UFDG menaçait de boycotter le scrutin du 11 octobre. Dans son discours de fin campagne devant des milliers et des milliers de partisans rassemblés au Palais du Peuple, le leader de l'opposition, Cellou Dalein Diallo, n'était pas sûr à 100 % que son parti allait prendre part au vote. Mais, pourquoi, au final, l' Union des Forces Démocratiques de Guinée n'a pas mis ses menaces à exécution ? Pouquoi Cellou Dalein Diallo n'est-il pas passé à l'action ? En visite à Labé où il s'est exprimé devant des militants de l' UFDG, dimanche 1 er novembre, le leader de l'opposition guinéenne est revenu sur les raisons qui l'ont empêché de boycotter le scrutin du 11 octobre dernier malgré tout. " On s'est dit que si on boycotte le vote à cause du fichier, ce serait faire plaisir au RPG. C'était le souhait de ce parti. Ils ont tout fait pour qu'on soit en colère et nous pousser à boycotter le scrutin. Comme ça, ils allaient se réjouir et dire: l' UFDG ne veut pas la stabilité dans le pays. l' UFDG ne veut rien. ( ... ) Au finish, on a décidé de prendre part au vote à condition de rester vigilant pour sécuriser le vote. On s'est dit que si le vote est transparent, l' UFDG va gagner. On a mobilisé 13 000 personnes pour cette mission: sécuriser le vote en Guinée Forestière et en Haute Guinée. Curieusement, ces jeunes ont été empêchés d'avoir accès aux bureaux de vote. Tant que Alpha Condé est au pouvoir, il n' y aura pas de loi. C'est lui qui dictera sa loi", a-t-il expliqué sur un ton ferme, la mine tendue, la déception lisible sur son visage. " Ce jour là, jusqu'à 15 h, les bureaux de vote étaient déserts. Les gens ne venaient pas du tout pour le vote surtout en Haute Guinée où de nombreux enfants ont été recensés à leur insu. C'est en ce moment que Bakary Fofana ( président de la CENI )a fait un communiqué dans le quel il a dit que, désormais, si on a la carte d' électeur, on peut voter sans la carte d'identité. Même si ton nom ne figure pas sur la liste. Les chefs de quartiers, qui ont de nombreuses cartes d'électeurs chez eux, ont aussitôt distribué ces cartes. Ils ont donné 10 cartes par personne pour aller voter. C'est ce qui explique le bourrage des urnes en Haute Guinée. Même la radio privée " Baobab" a d'ailleurs lancé un message comme quoi, ceux de cartes d'électeurs de 2010 sont autorisés à voter. A 17 heures, le vote n'était plus valable. Pire, ils ont prolongé l'ouverture des bureaux de vote jusqu'à 20h et 22 heures. Ils ont bourré les urnes n'importe comment, comme ils le veulent profitant de l'absence des représentants de l'opposition. C'est après que les 7 candidats de l'opposition se sont retrouvés pour faire un communiqué, comme quoi, on ne va pas reconnaître les résultats de la CENI", a déploré le président de l' UFDG, visiblement sous le choc encore. " En Guinée Forestière, ajoute l'opposant, je suis venu en tête. Ils ont tout falsifié, et ont écrit ce qu'ils veulent dans l'objectif de faire croire à l'opinion que l' UFDG n'est présent qu'au Fouta-Djallon". Cellou Dalein Diallo vient en deuxième position, selon les résultats définitifs rendus public, samedi, par la Cour Constitutionnelle. Mais, pour le leader de l' Union des Forces Démocratiques de Guinée, ces résultats, qui ne reflètent pas l'expression de la volonté populaire, sont nuls et non avenus. Il n'exclut pas d'appeler ces militants " à manifester le moment venu" dans l'objectif de se faire entendre.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER