Découverte macabre à Dubréka

Découverte macabre à Dubréka
0 commentaires, 3 - 11 - 2015, by admin

Le corps sans vie d’un homme d’une trentaine d’années a été retrouvé, mardi, 27 octobre dernier, sous le clinker amassé dans l’enceinte de l’Usine de production de Ciments de l'Afrique Guinée SA (CIMAF SA), dans la zone industrielle de Kagbélén, préfecture de Dubréka, rapporte le correspondant de l’AGP dans la localité. Après constat des services compétents, le corps découvert est celui de Morigbè Koulibaly, employé sous-traitant de l’usine CIMAF depuis plus d’une année. Les causes de sa mort n’ont pas été données. «Samedi, 24 octobre, la victime a quitté son domicile au quartier Dabompa dans la commune de Matoto à Conakry, pour se rendre à son lieu de travail à 16h TU, où il devrait rester jusqu’à 22heures. C’est depuis ce jour, on l’a perdu de vue. Ce n’est que, mardi, 27 octobre, qu’il a été découvert sous le clinker, mort le corps déjà en décomposition, qui a été extrait et envoyé à l’Hôpital Ignace Deen pour autopsie. Pour l’instant, aucune information sur les causes de sa mort. L’enquête est toutefois ouverte», a-t-on expliqué. Ajoutant, que «c’est le lieu de pointer du doigt l’exploitation abusive et même inhumaine, dont sont victimes certains employés des usines installées à Dubréka. Et pire, ces derniers perçoivent un salaire minable, largement en dessous du travail abattu. AGP

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER