" L'Art de la Guerre" de Sun Tzu, ou le livre de chevet du Général Konaté

0 commentaires, 15 - 2 - 2016, by admin

Par Mamadou Saliou Diallo
L'ancien maître de Conakry, le général Sékouba Konaté, n'est pas un lecteur comme les autres. Certes, l'ancien président de la transition a un faible pour les belles plumes comme celle du journaliste et homme politique, Tibou Kamara, ou du grand écrivain Guinéen, Tierno Monenembo. Mais, son auteur culte démeure et reste l'ancien général Chinois, Sun Tzu, l'auteur du livre emblématique, " L' Art de la Guerre". Oeuvre intemporelle qui défie le temps.
" L' Art de la Guerre", c'est le livre de chevet de l'ancien président de la transition en Guinée. Il passe le plus clair de son temps à dévorer le contenu de ce premier traité de la stratégie militaire, rédigé vers la fin du 6 eme siècle avant Jesus Christ.
Le livre de prédilection du général " El Tigre" est fondé sur la philosophie, comme quoi, perdre ou gagner une guerre ne se fait pas par hasard. C'est une question de méthode et de stratégie.
Des stratégies militaires dévéloppées par le général Sun Tzu que l'ancien numéro 3 du CNDD a, du reste, fait siennes, sur les champs de bataille au Libéria, en Sierra-Léone et plus récemment, dans les années 2000, en Guinée Forestière où " El Tigre" joue un rôle de premier plan pour mettre en déroute la horde de rebelles qui voulaient déstabiliser la Guinée et renverser le régime du général Lansana Conté.
D'ailleurs, l'ancien président de la transition se demande comment l'ancien résistant et conquérant Guinéen, l' Almamy Samory Touré, a eu connaissance de certaines théories développées par le général Sun Tzu, en l'occurrence la tactique de la " terre brûlée", entre autres. Alors que l' empereur du Wassoulou et plus grand résistant africain de tous les temps, n'avait certainement jamais entendu parler de " l' Art de la Guerre" du stratège militaire Chinois du 6 eme siècle avant Jesus Christ.
" Soumettre l'ennemi par la force n'est pas le summum de l'art de la guerre, le summum de cet art est de soumettre l'ennemi sans verser une seule goutte de sang", enseigne, entre autres, l'auteur culte du général Konaté. Ou encore: " Qui connaît son ennemi comme il se connaît, en cent combats ne sera point défait. Qui se connaît mais ne connaît pas l'ennemi sera victorieux une fois sur deux. Qui ne connaît ni son ennemi ni lui-même est toujours en danger".
Autant d'enseignements qui ont façonné, au fil de la lecture, l'ancien homme fort de la Guinée, le général Sékouba Konaté.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER